• L'OMS empoisonne et endort l'humanité - Rumeur d'un génocide planifié

    CHAPITRE 11-3

    L'O.M.S.   RESPONSABLE DE LA TOXICITE QUI ENDORT L’HUMANITE
    RUMEUR D’UN GENOCIDE PLANIFIE

    Comme tout bon éleveur, l’objectif pour les Illuminatis est de garantir le contrôle des populations par une nourriture génétiquement modifiée, très industrialisée et des médicaments chimiques appropriés. Le processus est simple : Les laboratoires pharmaceutiques au dessus de tout soupçon et de tout contrôle fabriquent des maladies quasi indétectables et en même temps les antidotes correspondants. Les résultats sont merveilleux en termes de rendement. La population est affaiblie et consomme des médicaments en énorme quantité. Comme ce sont les états qui les remboursent, ceux-ci sont affaiblis aussi à leur tour. Les agents d’exécution sont les puissantes multinationales criminelles et incontrôlables par les Etats. La réalité est même inverse, ce sont elles qui les contrôlent. Elles sont nombreuses et sans aucune éthique. C’est MONSANTO, BAYER, ROCHE, SANOFI, BAXTER, AVENTIS, GLAXO, NOVARTIS, PFIZER, SCHERING et j’en passe.

    Le Grand coordinateur de ce plan de santé internationale est l’OMS qui commence à dévoiler son vrai visage avec la fausse pandémie de la fin 2009. Le but final est simple : 

    1. Empêcher le niveau vibratoire terrestre de s'élever en intoxiquant nos cellules et en bloquant la mutation naturelle de nos ADN actuellement stimulés par les vents solaires.
    2. Dégager des profits gigantesques pour corrompre les politiques.
    3. Renforcer le contrôle psychique sur le ‘‘ bétail ‘‘ humain en l’affaiblissant.
    4. Ruiner les Caisses des diverses sécurités Sociales des Nations pour créer une révolte.
    5. Provoquer indirectement des émeutes et un appel prochain à l’Ordre Mondial.

    C’est évidement le cœur sensible et invisible du plan Illuminatis : la santé du bétail humain. Son contrôle biologique et sa manipulation mentale sont prioritaires. En observant quotidiennement l’évolution de la santé mondiale il y a une certitude qui se dessine : Tout ce qui concerne l’état de santé dans tous les pays est sous très haute surveillance et très centralisé. Le maître d’œuvre en est l’OMS et ses membres associés, c'est-à-dire le petit groupe des multinationales qui se partage l’énorme gâteau de la production industrielle en matière de santé .Pour avoir fréquenté des cadres et cadres-supérieurs dans cette branche, je sais que c’est la rentabilité qui prime. Toutes les branches dont le profit n’est pas à un niveau positif minimum sont fermées. Mais cela n’est qu’un problème secondaire d’étique comparé à l’objectif occulte principal, pour ne pas dire vital pour les Illuminatis. C’est la fin de leur guerre secrète. Leur but est le contrôle mondial absolu de l’évolution biologique du collectif humain, tant en quantité de population, qu’en qualité du tissu cellulaire. Je ne parle pas d’une sélection naturelle des espèces vers une race évoluée, mais d’une sélection artificielle vers la docilité, selon des critères échappant complètement à la démocratie et à l’information médiatique .Certains organes culturels, tel que la chaine Arte dont les cadres connaissent cette réalité, essayent héroïquement de glisser timidement cette vérité entre deux sujets d’information. Mais très peu d’entre nous savent que le tiers monde, c'est-à-dire plus de la moitié de la planète en nombre, est devenu un terrain d’expérimentation médical à très grande échelle. L’état de misère est une bénédiction pour nos bons Maîtres. C’est un formidable laboratoire à ciel ouvert. Comparativement le docteur Joseph Mengele, qui se livrait à des expérimentations dans les camps nazis, se trouve n’être qu’un petit amateur, aux petits moyens. Très peu d’entre nous ne se doutent que des recherches militaires se développent depuis longtemps dans le domaine bactériologique et biologique, même si aucune guerre n’en facilite l’application. Tous les pays du G5 ont des officines de recherche clandestines pour développer des virus et des poisons. Ces labos privés, échappant à tout contrôle démocratique, sont en contrat avec les divers ministères des armées. Or des journalistes ont mis en évidence que ces entreprises secrètes fournissent aussi le terrorisme qui est ainsi, discrètement, téléguidé par les services secrets des grands états selon leurs besoins stratégiques. Beaucoup pensent, comme les journalistes d’Arte que le prochain 11 Septembre sera bactériologique et, de même, impossible à clarifier. C’est une vraie guerre bien réelle mais sur un théâtre d’opération invisible. L’ennemie visé c’est vous et moi. Le saviez-vous ? Non seulement la propagation de maladies s’effectue en même temps que les remèdes associés, de façon à stimuler les affaires, mais plus atrocement encore les populations sont régulées par des pandémies associées à des vaccinations ciblées. Le but est non seulement le contrôle démographique et la création de maladies lucratives, mais surtout la manipulation génétique de toute l’espèce humaine. C’est ainsi qu’aujourd’hui la science moléculaire dite de ‘‘ nano technologie ‘‘ permet d’infiltrer des programmes dans la biologie humaine à un niveau cellulaire infiniment petit, jusqu’ au génome de son ADN. Les rapports allant dans ce sens, et circulant sous le manteau, sont concordants et accablants pour l’OMS qui est le grand chef d’orchestre de cet Opéra final nommé : ‘‘ Le contrôle biologique total du ‘‘ bétail humain».  Une fois ces microprogrammes introduits dans nos gênes, nous obéirons comme un seul homme. Génial, non ?

    A VOIR ABSOLUMENT SI VOUS AVEZ  DE JEUNES  ENFANTS
    Le film  "SILENCE ON VACCINE"  visible ci-dessous ne passera jamais dans aucun réseau public officiel et la population ne sera pas informée officiellement de la sortie  de ce documentaire.

     

     

    Le cas du docteur Hamer. Il dénonce le programme de pose des puces sous-cutanées.

    Pour avoir une petite idée de la réalité, prenons un seul exemple au hasard. Voici un interview du docteur Hamer, un chercheur qui a été muselé de façon disproportionné. Le Dr Hamer est à l'origine d'une thérapeutique du cancer, appelée " médecine nouvelle " a été mis trois ans en prison à Fleury-Mérogis de 2004 à 2007.
    Il avait été condamné pour exercice illégal de la médecine par la Cour d'appel de Chambéry. Pour ce médecin allemand, vivant en France, tout cancer est issu d'un " choc conflictuel " qui a pu se dérouler des années avant le début de la maladie. A partir du moment où le patient découvre quel problème psychologique a été le facteur déclenchant, sa maladie évoluera vers la guérison. Pour retrouver ce conflit, il propose un outil original : un scanner du cerveau. Selon sa théorie, le choc psychologique à l'origine du cancer entraîne des microlésions du cerveau visible sur l’imagerie. La localisation de ces lésions varie selon le type de conflit et le Dr Hamer propose aussi une carte du cerveau, qui va aider le patient à comprendre la cause de son mal et à se remémorer le conflit psychologique initial. Ce souvenir réactualisé dans le présent et compensé, doit suffire à dépasser le traumatisme initial et, ainsi, permettre au système immunitaire de réparer le trauma cérébral pour entraîner la guérison. Cette méthode était mise en application en France par une association de Chambéry, aujourd'hui dissoute, qui prodiguait des conseils aux malades. Ce qui explique que, même s'il est allemand le Dr Hamer a été poursuivi en France. Il a d'ailleurs déjà fait aussi de la prison en Allemagne et pour les mêmes raisons. Le principe est simple pour les états : Seuls les organismes autorisés par nos bons Maîtres peuvent intervenir sur notre santé.
    La méthode du docteur Hamer a été violemment contestée par la médecine officielle tout en estimant qu'elle peut avoir des effets positifs. Cette répression est disproportionnée. Il lui est reproché de faire reposer ses principes sur des bases non académiques, aussi bien dans la compréhension de la maladie que dans son traitement. Les conditions dans lesquelles il a été poursuivi depuis plusieurs années et sa récente condamnation sont révélatrice de la menace qu’il représente pour les cadres Illuminatis. La vraie santé pour l’homme est à l’opposé des motivations du Gouvernement Mondial. Hamer est victime de la chasse aux sectes, qui est souvent étendue aujourd'hui aux médecines alternatives. C’est la chasse aux sorcières réactualisée. Elle est le symbole des impasses auxquelles conduit l'absence volontaire de dialogue dans ce domaine. C’est la relation entre le loup et l’agneau où la raison du plus fort est toujours la meilleure. De plus en plus de patients veulent échapper à des traitements lourds qu'ils jugent, souvent à raison, mutilants. Faute d'admettre le pluralisme thérapeutique et le dialogue avec d'autres formes de soins, la médecine classique les pousse parfois à des choix sans nuances qui peuvent se révéler des impasses. C’est ainsi que tous les chercheurs médicaux indépendants non chaperonnés par les grands labos pharmaceutiques sont tous invités à rentrer dans les rangs du dogme officiel de l’OMS. Pour comprendre cette discipline de fer, voici un document qui circule sur internet et qui en dit long sur les coulisses des instances dirigeantes en matière de santé publique .

    Conversation entre les Dr Hamer et Dr Pilhar - 26 août 2009 - ‘‘ La micro puce introduite dans la seringue du dernier vaccin contre la grippe porcine ‘‘ .
    Pilhar s’adresse à Hamer : Dans ta dernière lettre tu as émis l’hypothèse, que cette vaccination exhaustive n’a pas pour but de combattre une inoffensive grippe estivale appelée grippe porcine mais, d’implanter de façon massive des puces à toute la population.
    Hamer répond : En effet Helmut, la chose paraît si incroyable qu’on ne peut que se mettre la tête entre les mains devant la violence mise en œuvre pour rendre obligatoire cette vaccination contre une grippe estivale anodine. Si l’Etat américain a même mobilisé l’armée et la police pour accomplir cette vaccination grippale et a fait préparer des dizaines de milliers de cercueils en cas de troubles à l’ordre public, alors tout ce déploiement n’a aucun rapport avec le but affiché.
    Pilhar continue : si chaque personne était porteuse d’une puce, la domination mondiale par un groupe dirigeant occulte pourrait se faire en un clin d’œil et avec la puce létale ce serait une domination définitive c’est-à-dire irrémédiable.
    Hamer répond : C’est tout à fait ça. Avec la puce létale implantée on peut éliminer en moins d’une heure, par simple pression sur un bouton, n’importe qui, qui critiquerait le système de domination mondiale. Avec la chimio et la morphine on a éliminé, en 28 années, environ 2,5 milliards d’êtres humains. Avec la puce létale ce serait bien plus rapide. Non seulement on pourra feindre une mort naturelle (crise cardiaque, insolation, attaque cérébrale, etc.) pour éliminer des personnes sans qu’on s’en aperçoive, mais on pourra aussi simuler une épidémie artificielle comme cela a déjà été fait avec des cas aussi peu significatifs que ces 3 porcs morts au Mexique. On a conclu ce mensonge par : c’est une « pandémie mondiale ».
    Pilhar continue : Il existe la micro puce de Hitachi4 qui passe sans problème dans l’embout d’une seringue, c'est-à-dire qu’elle peut être injectée dans les tissus sans qu’on s’en aperçoive si elle est positionnée dans la partie avant de l’embout de la seringue. Il y a aussi la puce létale5 qui devait faire l’objet d’un dépôt de brevet comme annoncé (les Chinois la possèdent déjà depuis des années).
    Hamer répond : Effectivement ton observation est très juste ! Comment comprendre ce silence planétaire devant un tel soupçon. Je vous renvoie à mes correspondances téléphoniques et écrites avec Rabbi Lenz et le Dr Lanka de septembre 2007. C’est l’époque où furent menés les tests à grande échelle au Kurdistan sur la frontière iraquienne. A la suite d’une interview entre Rabbi Lenz et le Dr Lanka je posais la question à Lenz, pourquoi ils n’avaient discuté que des vaccins (Tamiflu etc.) et s’ils ne savaient pas, qu’en fait il ne s’agissait que de l’implantation massive de puces ? A ce moment là Rabbi Lenz m’a répondu de façon désarmante que bien sûr ils savaient tous deux qu’il ne s’agissait que d’implantation de puces, mais que s’ils l’avaient évoqué, ils auraient eu de très gros ennuis qui auraient mis fin à leur mission, si ce n’est plus encore ! A vrai dire, ils le savaient parfaitement tous les deux.
    Hamer dit : nos pires craintes ont été dépassées en quelques jours par une réalité encore plus horrible.
    Pilhar dit : Geerd, tu fais référence à l’amende de 1000 dollars et aux 30 jours d’arrêt pour opposition à la vaccination aux Etats-Unis ?
    Hamer répond: oui, les opposants à cette vaccination, (s’opposer à l’implantation de puces est un crime d’Etat aux USA) ne sont pas incarcérés dans une prison normale mais, dans des camps de concentration (il y en a des centaines dans tout le pays), spécialement préparés à cet effet Personne ne veut y croire. De ces camps les personnes pourront en sortir à condition d’accepter l’implantation de la puce. Elles deviendront alors ‘‘ un gibier ‘‘ grâce à la puce létale et elles mourront toutes seules, ‘‘ comme des mouches ‘‘ , après leur libération.
    Pilhar dit : tu veux dire que le grand nettoyage, que l’on attend par les meurtres de masse, a commencé ?
    Hamer répond : Oui, je le pense, cela ne peut avoir que cette signification. C’est tout du moins un entrainement. Je ne peux pas comprendre qu’on mette en route un tel dispositif militaire et policier avec à la clef des sanctions aussi draconiennes pour les opposants, s’il ne s’agissait que de faire participer les gens à une vaccination contre une ridicule grippe estivale. C’est clair. Cela n’aurait pas de sens. Vacciner en octobre pour se protéger d’une grippe qui arriverait l’été suivant, c'est à mourir de rire. Nous avons maintenant un meilleur éclairage sur le but final qui est totalement passé sous silence. Nous pouvons discuter des heures à propos du Tamiflu, mais personne n’ose dire un seul mot sur l’implantation des puces. C’est un tabou national. Il est évident que c’est l’implantation des puces qui est en jeu et non une simple vaccination en regard de l’ampleur et de la violence de la mise en œuvre des mesures gouvernementales.

     Il semblerait qu’aux USA il pourrait y avoir un mouvement de panique si la vérité devenait officielle plus vite que prévu. Les gens se demanderaient où ils pourraient fuir pour ne pas être ‘‘ pucés ‘‘ de force, car ils savent qu’une fois ‘‘ pucés ‘‘, ils ne pourront plus vivre une seule heure en paix face à leurs ennemis. Ce serait la vraie raison des gigantesques camps de détention qui ont été construits sur les bases de l’armée .Il faut pour une fois penser à cette sensation de porter en soi cette puce mortelle et se dire que chaque jour peut être le dernier parce qu’à partir d’une centrale située n’importe où, quelqu’un peut décider de vous ‘‘ flinguer ‘‘ .

    On se retrouve totalement à la merci de ce quelqu’un. C’est la raison pour laquelle les responsables n’en parlent jamais, afin d’éviter une panique collective. Quand les esclaves seront tous pucés, il sera toujours assez tôt qu’ils l’apprennent. Ils seront alors mis au dressage comme des chiots. Plus personne n’osera lever la voix. Cela se passera comme dans les confréries des loges. Chacun sait qu’au premier mot contraire il aura sa dose de poison versée dans son café par le chef de la loge et qu’il ne survivra pas à la prochaine nuit. Toute la terre sera alors devenue un immense camp de concentration pour esclaves à l’exception des membres du groupe dirigeant que l’on sait toi et moi. Se laisser implanter la puce signifie alors qu’on donne les pleins pouvoirs jusqu’au meurtre décidé à n’importe quel jour. C’est comme signer son arrêt de mort mais sans la date. Dans une entreprise de plusieurs centaines d’employés qui fabriquent les seringues et le Tamiflu, il suffit de quelques personnes ‘‘ sûres ‘‘ qui en fin de processus placent la puce dans l’embout. Alors tous les autres employés de l’entreprise peuvent dire de bonne foi qu’ils ne savaient pas. Cela s’appelle ‘‘ contrôle final ‘‘ ou ‘‘ livraison finale ‘‘ et cela paraît tout à fait normal. Le fait est que chaque piqûre de Tamiflu et puce soit équipée d’un numéro de code, qui est alors affecté au numéro de code personnalisé. Pourquoi donc ces piqûres destinées à combattre une chétive grippe estivale doivent-elles porter un numéro spécifique et pourquoi doit-on présenter son passeport lors de cette vaccination ? Pourquoi aux Etats-Unis ne veut-on plus laisser sortir du territoire quelqu’un qui n’est pas pucé ?
    Pilhar répond : dans les années 1970, le Club de Rome avait, dans un avis sensé être paru dans son « Bulletin sur la situation de l’humanité » déclaré qu’il fallait soit abaisser le taux des naissances soit augmenter le taux de décès. L’Institut Max Planck pense qu’il faut réduire à terme la population mondiale à 3 milliards de personnes. Je suppose que Les Maîtres Sombres, n’ont pas besoin aujourd’hui de 6 milliards d’esclaves à leur service, c’est pourquoi ils veulent réduire le cheptel d’au moins la moitié, si ce n’est plus encore >>.Fin de l’entretien

    Note pour information au lecteur : La FDA américaine (Food and Drugs Administration) a approuvé en 2004 l’implantation sous cutanée de puces à des fins médicales, une impulsion significative à des industriels comme Applied Digital Solutions, fabricant de ce type de radio-marqueurs et en quête d’un véritable marché de masse.

    Ce seul échange entre deux médecins ne constitue pas une preuve juridique à elle toute seule, bien sûr, mais je tiens à dire au lecteur que c’est hélas une hypothèse de plus en plus admise par tous ceux qui étudie librement et sérieusement la question.
    Cette rumeur existait déjà dans les années 90, et paraissait alors bien extravagante. Aujourd’hui elle s’amplifie de manière très inquiétante. Dans le cadre de ce livre cette conversation prend une consistance considérable.

    Les nouveaux camps de rétention aux USA
    Les camps de rétention sont aujourd’hui répartis sur les bases militaires du monde entier. La tragique vérité semblerait aujourd’hui être celle-ci : Ayant peur du réveil biologique prévu du génome humain, la direction mondiale occulte maintient la masse endormie à l’aide de produits chimiques invisibles introduits de différentes façons dans les organismes. C'est-à-dire par des composants chimiques dans la nourriture, les vaccins, les médicaments, le traitement des eaux et par pulvérisation aérienne massive au dessus des grandes agglomérations. Concernant ce dernier point auquel j’ai refusé très longtemps d’adhérer tellement il me paraissait monstrueux, je vous invite donc à vous reporter au paragraphe appelé ‘‘ Chemtrails ‘‘ dans le chapitre suivant où là aussi d’autres surprises vous attendent. Au cœur de cette gigantesque tragédie planétaire équivalente aux grands cataclysmes bibliques, une lueur d’espoir pointe cependant à l’horizon. Il semblerait qu’une partie de la caste des Illuminatis soit aujourd’hui très pessimiste sur les chances de succès de leur plan final et changerait prudemment de bord. A mon avis nous devrions assister comme dans les derniers mois de la chute d’Hitler à un basculement possible et souhaitable vers la résistance d’une partie des collabos. C’est ainsi que le grand voile du silence de la censure se lèverait plus rapidement et officiellement laissant mieux apparaître une partie du Grand Plan incroyable. Les médias français jusqu’alors complètement muselés par une main de fer occulte commenceraient à se poser des questions. Par exemple je viens de lire le titre suivant à la une du journal Le Parisien du 29/10/2009 : « Enquête sur le vrai pouvoir des labos».  Je lis ceci : << Le groupe d’expertise sur la grippe porcine auprès du gouvernement français est une petite association loi 1901.Elle est très influente auprès du ministre de la santé. C’est ce comité d’experts qui a vivement conseillé en Juillet 2009 l’achat immédiat de vaccins en quantité massive pour une inoculation à l’automne. Or très curieusement on vient d’apprendre avec inquiétude que cette noble association savante est financée à 100% par la Confédération Mondiale des Fabricants Pharmaceutiques. Que voilà une bien noble générosité ! Détail qui n’apparaît nulle part dans la fiche d’identité officielle de la dite association >> Fin de citation
    Autre bonne nouvelle sur le sujet : Comme une bonne partie de l’information se fait désormais d’une façon privée sur internet, tout le battage d’avertissement sur la dangerosité des vaccins a porté ces fruits. A ce jour la population favorable au vaccin contre la grippe porcine ne serait que de l’ordre de 30% seulement. Commencerions-nous à entendre le grincement tant attendu du grain de sable dans les rouages de la formidable machine des Illuminatis ?

    Attention aux puces sous-cutanées dans les vaccins :
    Journal de Michel Dogna (Nov-Dec 2009) - Voici un article de Sylvie Simon du 21/09/ 2009, elle dit ceci : << La société Verichip annonçait officiellement la mise en application prochaine d’un nouveau système de détection du virus H1N1 par l’utilisation de nouvelles puces. Elle a vu ensuite ses actions grimper en flèche à la bourse après avoir remporté la licence pour le brevet H1N. Un tel programme va être mis en place aux Hospices civils de Lyon pour mesurer les risques de propagation des maladies nosocomiales. Nous avons déjà ces engins sur nos nouveaux papiers d’identité qui transmettent non seulement l’identification du porteur, mais aussi sa localisation en temps réel. Sous le prétexte de la pandémie, on accoutume l’opinion publique à l’implantation de puces électroniques sur les individus. Ce système, autorisé pour l’usage médical en octobre 2004 par la FDA des États-Unis, utilise la micro puce humaine implantable passive (RFID) et le disque de santé personnel correspondant. Au cours des dernières années, les nanotechnologies ont accompli de spectaculaires progrès. Désormais, une fois installée dans le corps humain au cours de n’importe quel acte chirurgical, cette puce qui peut avoir des dimensions infimes de l’ordre de 4 centièmes de millimètre, permet de connaître bien des choses sur cet humain et de le suivre à la trace. Elle est aussi capable de transmettre un signal excitant certaines parties du cerveau et de modifier le comportement humain. Ainsi, on peut stimuler des structures cérébrales spécifiques, provoquant alors des réactions émotionnelles et mentales chez les animaux comme chez les hommes, ce qui ouvre la porte à des possibilités de contrôle effrayantes. Cette puce peut en outre transmettre l’information de notre influx nerveux vers un ordinateur et, à l’inverse, par la commande d’un ordinateur, envoyer un signal à notre système nerveux. La puce sous-cutanée présente une interface par laquelle une personne implantée s’expose à d’éventuelles manipulations qui lui seraient inconnues. Et bien qu’elles relèvent encore dans l’esprit de la grande majorité des gens du domaine de la science-fiction, ces puces sont déjà opérationnelles et permettent de mettre en place des automatismes sur les animaux qui réduisent le travail des éleveurs d’animaux de batteries en ce qui concerne le tri, l’alimentation et la reproduction. Outre les animaux, on peut à présent les implanter sous la peau de tout individu que l’on veut surveiller : enfants, malades, vieillards séniles, prisonniers ou militaires. Certains se réjouissent de ce progrès sans imaginer que cette nouvelle technologie risque de supprimer la vie privée des porteurs de puces. Depuis longtemps déjà, les puces étaient utilisées par la médecine vétérinaire pour identifier des milliers d’animaux à travers la planète, mais cette surveillance ne concernait pas encore l’être humain.

     A l’heure de la mondialisation, lentement mais sûrement, l’homme est considéré comme un membre du troupeau avec tout ce que cette définition implique. Soumis à la loi du profit, les gouvernements nous imposent une société dans laquelle certains responsables, scientifiques ou politiques, munis de pouvoirs mais dépourvus de conscience, ou plutôt pourvus d’une conscience occulte, n’hésitent pas à transformer l’être humain en une marchandise qu’on peut impunément vendre, acheter ou simplement jeter suivant les besoins.

    En 1992, à la grande surprise des médecins qui savaient qu’aucune épidémie n’était en vue, fut pratiquée au Québec une vaccination de masse contre la méningite. Cette décision avait été prise par des fonctionnaires du gouvernement contre l’avis de la plupart des membres du corps médical, mais le Gouvernement passa outre. Un grand nombre de médecins et d’infirmières se sont alors demandé, non sans raison, pourquoi ils devaient appliquer un « protocole particulier » pour administrer cette injection et pourquoi il fallait donner une inclinaison singulière à la seringue avec une pression très forte pendant plusieurs secondes à l’endroit de l’injection. Serge Monast, un journaliste d’investigation, décédé depuis ‘‘ dans de bien mystérieuses conditions ‘‘ avait constaté : « Ce fait rattaché au “protocole spécial” est d’autant plus étrange dans l’administration d’un vaccin qu’il ressemble en tous points à la manière dont on injecte un “implant électronique” vétérinaire servant à l’identification et fabriqué, entre autres, par la Texas Instrument. La méthode est aussi semblable à celle utilisée pour l’injection de cristaux liquides afin d’empêcher leur retour dans la seringue. » Ces rapports entre la puce et le virus de la grippe A ne peuvent que confirmer les craintes qui entourent ce vaccin : la technologie menace maintenant l’Homme et sa Liberté. Point n’est besoin d’être paranoïaque pour imaginer la possibilité de l’installation de systèmes de contrôle et d’influence du style de « Big Brother ». Les pouvoirs dans notre monde n’ont pas arrêté de se centraliser et certaines orientations de hauts responsables politiques, vers la mondialisation totale, font tout naturellement surgir des questions inquiétantes sur leurs réelles intentions. Aussi, nous devons rester très vigilants. Tant que la puce reste implantée sur un objet, nous pouvons toujours échapper à ce pistage en nous débarrassant de cet objet, mais lorsqu’elle sera implantée dans notre corps, nous ne pourrons plus nous en débarrasser. >> Fin de citation.

    La fameuse grippe espagnole avait été provoquée 
     Voici l’extrait d’un l’article important du Dr L. DAY qui s’est guérie elle-même d’un cancer terminal métastasé par des méthodes naturelles, sans aucune chimio, ni rayons. Voir le site (www.drday.com ) : http://www.goodnewsaboutgod.com/studies/birdflu.htm
     ‘‘ Comment une nation peut tuer des millions de personnes dans le monde au moyen d’un seul mensonge ‘‘ .
    Le Dr L. Day, ex-chirurgien en chef du l’hôpital de San Francisco et professeur à la faculté de médecine, déclarait ceci en 2004 : « Ne vous laissez pas induire en erreur. Le canular de la grippe aviaire n’est pas le premier. Le gouvernement, la médecine officielle et les compagnies pharmaceutiques mentent au public. Tout cela pour engendrer la peur, le profit et aussi le carnage. Ils l’ont déjà fait avec la grippe porcine dans les années 70 et la grippe espagnole de 1918 provoquée toutes deux par les vaccinations .Comme la première guerre mondiale n’avait pas duré suffisamment, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs productions. Comme ils cherchent essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks au public. C’est ainsi qu’ils ont lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis n’aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. Ils ont alors imaginé d’autres astuces. Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché. Une chose est certaine : la grippe espagnole de 1918 qui a fait une trentaine de millions de morts a été provoquée par les vaccinations. Celles-ci provoquèrent un empoisonnement massif du corps ». Fin de citation
    Cette grippe espagnole de 1918 n’a d’espagnole que le nom. En effet, les premiers cas de l'épidémie ont été détectés en Caroline du Sud, et non pas en Chine, et encore moins en Espagne. Cette grippe était donc d'origine américaine. Elle est apparue en février 1918 dans des camps militaires aux U.S.A. 
     
    La vraie cause des épidémies, pandémies et vaccins associés
    Le docteur Carlos Alberto Morales Paitán du Pérou dit ceci : << 2000 personnes contractent la grippe porcine et tout le monde veut déjà utiliser un masque. 25 millions de personnes ont le SIDA et personne ne veut utiliser de préservatif...Quels intérêts économiques se cachent derrière la grippe porcine ? Dans le monde, chaque année, des millions de gens meurent victimes de la malaria alors qu'une simple moustiquaire pourrait les sauver. Les journaux n’en parlent pas massivement ! Dans le monde, chaque année, 2 millions d'enfants meurent de diarrhées alors qu'un simple sérum à 25 centimes pourrait les sauver. Les journaux n’en parlent pas ! La rougeole, la pneumonie et autres maladies provoquent la mort de 10 millions de personnes chaque année. Celles-ci pourraient être sauvées grâce à des vaccins peu onéreux. Les journaux n’en parlent pas massivement ! Mais il y a près de 10 ans quand a surgi la célèbre grippe aviaire, les journaux du monde entier nous ont inondé d'informations. C’était l’épidémie, la plus dangereuse de toutes : une Pandémie ! On ne parlait que de la terrible "maladie des volailles". Malgré tout, la grippe aviaire n'a causé la mort que de 250.000 personnes en 10 ans, soit 25.000 morts par an. La grippe ordinaire tue chaque année un demi-million de personnes. Un demi-million contre 25.000. Pourquoi a-t-on autant parlé de la grippe aviaire ? Parce que derrière ces poulets, il y avait le groupe pharmaceutique Roche avec son célèbre Tamiflu. Il en a été vendu des millions de doses aux pays asiatiques. Bien que le Tamiflu soit d'une efficacité très contestée, le Gouvernement Britannique en a acheté 14 millions de doses pour protéger sa population. Avec la "grippe aviaire", Roche et Relenza, les deux plus gros groupes pharmaceutiques fabriquant les antiviraux, ont gagné des millions de dollars de bénéfices. Hier donc avec les poulets, aujourd'hui avec les porcs. Aujourd'hui a commencé la psychose de la grippe porcine. Et tous les médias du monde entier ne parlent que de ça...On ne parle déjà plus de la crise économique. Seulement de la grippe porcine. L'entreprise nord américaine Gilead Sciences est détentrice du brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n'est rien de moins que Donald Rumsfeld, secrétaire d'état à la défense de George Bush.

    Le véritable but de la pandémie est le profit énorme de ces mercenaires de la santé. Pour les politiques c’est une source obligatoire de financement de leurs projets.

    Je ne renie pas les mesures de précautions nécessaires qui sont prises par les différents pays. Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que nous l'annoncent les médias, si la très Sainte et Généreuse Organisation Mondiale de la Santé se soucie autant de cette maladie,
    pourquoi ne pas la déclarer comme étant un problème de santé publique mondiale et autoriser la fabrication de médicaments génériques afin de la combattre ?
    Faire abstraction des brevets de Roche et de Relenza et distribuer gratuitement des médicaments génériques à tous les pays, principalement aux pays pauvres serait la meilleure solution >> Fin de citation

    En 2009, un rapport officiel avait pour titre :  ‘‘ Le Vaccin Grippe A va servir à réduire la population mondiale ‘‘ Ce rapport surprenant a été fait par Catherine Austinn Fitts. Elle était commissaire au développement urbain du gouvernement Bush. Elle est une autorité de la finance des USA. Elle dit ceci :
    << Je crois que la réduction en grand nombre de la population planétaire constitue l´un des objectifs du vaccin contre la grippe porcine. Ces derniers jours, je ne cesse de penser à l´urgence que j´avais de quitter l´administration Bush en 1991. Il nous fallait faire quelque chose pour inverser la tendance économique et réunir les atouts autour de la question des plans de retraite et du financement de la sécurité sociale. Sinon, l’économie américaine étant en quasi-faillite pourrait être profondément paralysée. J´avais le sentiment que mes amis et ma famille étaient en danger. Ils ne partageaient pas mes inquiétudes. Ils avaient profondément foi au système. Puisque mes efforts visant à trouver des moyens de restructurer l´investissement de l´Etat n´ont pas pu recueillir le soutien politique nécessaire, Washington et Wall Street ont continué à endurer la bulle de la dette et soutenir la mondialisation dont les conséquences étaient selon moi horribles pour l´humanité. Dépassée par les événements, j´ai évalué le résultat final. D´après mes calculs, on ne pouvait parvenir à une économie durable sur Terre qu’en ramenant la population mondiale à terme, autour de 3,5 milliards d´habitants contre 6,7 actuellement en 2009. Pour moi, il fallait soit opérer immédiatement des changements radicaux dans le mode de gestion des ressources ou procéder froidement à la réduction progressive et constante de la population. C´est une solution mathématique. L’éminent économiste Sir James Goldsmith avait prévenu déjà en 1994 des conséquences du GATT (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce). Il avait décrit le processus en cours, impliquant la perte de terre et des moyens d´existence pour trois milliards de paysans. Ce sont les conséquences de l´opposition entre une petite classe dirigeante toute puissante et le reste de la société ignorante. Des voix se sont élevées partout dans le monde traduisant les souffrances enregistrées suite à l´industrialisation de l´agriculture et à la guerre économique mondiale. Par des moyens légaux et illégaux, des trillions de dollars ont été transférés hors d´Amérique et réinvestis en Asie et dans les marchés émergents. Ces fonds ont aussi servi à construire un énorme empire militaire de domination mondiale. Ce faisant, nous avons complètement abandonné tout modèle économique digne d´une nation souveraine. Finalement, les dépenses et la corruption de l´empire ont débouché sur des plans de sauvetage de 12 à 14 trillions de dollars. Par conséquent, les chefs de file de l´ingénierie financière ont de nouveau eu recours à une inquiétante caisse noire aux ressources inconnues. Aujourd´hui nous assistons à l´explosion du chômage et d’un déficit fédéral irréversible. Selon un Inspecteur Général du programme de sauvetage TARP, le coût de l´ultime plan de sauvetage pourrait atteindre 23,7 trillions de dollars.
     
    Réduire progressivement la population semble donc mathématiquement la seule option disponible : L´affaiblissement général des systèmes immunitaires, l´accroissement des niveaux de toxicité combinée avec une mauvaise alimentation, une eau polluée et un stress lié au terrorisme permettront- ils de faire l´affaire, ou une autre guerre devra-t-elle suivre aussi ?

    Un examen des vaccins produits à la hâte, sans qu´ils aient subi des tests appropriés et sans contre-examen des pairs, permet de garantir des effets secondaires potentiels quasi certains. En plus, une pandémie fait si peur qu’elle facilite grandement le contrôle des populations. Ainsi, elles sont prêtes à renoncer sans objection à leurs privilèges actuels, telles des primes, ou des exonérations de taxes.

     Une pandémie bien planifiée et de manière adéquate peut ainsi être hautement profitable pour réduire le déficit.

    En résumé, une épidémie générale peut être utilisée transitoirement pour compenser l´inflation du capital par une déflation croissante des salaires et répondre à la nécessité de la destruction partielle des structures économiques en trop forte concurrence. Les meilleures entreprises restantes relanceront à elles seules l’économie.
    L´on gagne ainsi par le moyen de cette pandémie un temps précieux et de fortes sommes sur ces questions cruciales du déficit et de la décroissance. Mais cette solution d’attente ne permettra pas bien sûr à elle seule de construire une économie réelle et durable. La désinformation organisée est si performante et les organismes de contrôle sont si nombreux, qu’il leur suffira de laisser pourrir la situation encore quelques années, le temps de démarrer un autre programme mondial. C´est là le résultat du côté dédaigneux de l´establishment pour la société.
     

    Mais, si cette analyse vous semble ridicule, c´est parce que vous n´appréciez pas assez jusqu´à quel point la culture qui nous domine est par nature tyrannique.Une tyrannie devenue invisible grâce à la technologie.

    Il n´y a plus de véritables marchés ou de démocratie pour obliger les dirigeants à rendre compte ou à partager les renseignements. La force seule résout le problème. La force est depuis si longtemps entre les mains d’un petit nombre. Nous y sommes complètement habitués .Elle est le seul moyen d´atteindre la plupart des objectifs. Il est beaucoup plus facile d´utiliser la force que de vivre au milieu des risques croissants et avec les coûts grandissants de subvention de la population dangereusement vieillissante. Comment pouvons-nous donc nous préparer au pire qui arrive aujourd’hui à échéance ?
    Votre opinion, c´est votre responsabilité. Il est temps de rechercher des options, d´en discuter avec ceux en qui vous avez confiance et de prendre des décisions fondées concernant vos choix personnels. Quelles sont les actions que vous entendez prendre, en envisageant une variété de scénarios ? Je n´ai pas encore trouver moi-même de solutions. En fait je crois que nous pouvons les trouver ensemble. Et pendant que nous y sommes, souvenons-nous qu´il faut prier pour que l´amour soit ravivé et nourri dans le cœur de chaque homme >>. Fin de citation.

    Dénonciation contre David Rockefeller pour crime contre l’humanité
    Site : (http://www.fluscam.com/Affidavit.html)
    Le Dr. Leonard G. Horowitz, leader américain des experts de santé et Sherri Kane, un journaliste d'investigation, ont publié un document prouvant qu’il existe bien un complot derrière la grippe H1N1 et son plan de vaccination. Leur document, envoyé par des avocats au FBI, indique que des industriels exploitent un réseau criminel et mondialement organisé. Ils sont les promoteurs de la création de la pandémie, de la communication aux médias, des préparatifs de la vaccination, et des plans de transmission auprès des réseaux de santé publique. David Rockefeller coordonne tout le processus et pour cela il a engagé plusieurs partenaires puissants de Wall Street, y compris les patrons de presse : Rupert Murdock, Morton Zuckerman et Thomas Glocer, ainsi que l’ancien président de la Banque de la réserve fédérale, Jerry Speyer. Ils sont tous impliqués directement dans ce génocide mondial. Parmi les révélations les plus spectaculaires de l'Horowitz et Kane se trouve la dénonciation des activités complices de Larry Silverstein le fameux propriétaire du World Trade Center .Il a fait modifier à son avantage le contrat d’assurance des tours juste avant le 11 Septembre 2001. Silverstein est co-partenaire de David Rockefeller pour diriger l’opération ‘‘ grippe H1N1 ‘‘ Il est donc aussi mis en cause par ces nouvelles révélations.
    Le rapport du Dr Horowitz précise sans ambiguïté : «Si ces gens peuvent être protégés en faisant plus de 3000 morts le 11 Sept. et sans qu’il n’y ait aucune investigation profonde, ils sont complètement capables aussi d'assassiner sans problème des millions de personnes avec cette épidémie fabriquée de la grippe porcine. Peut-être serait-il encore temps de sauver des milliers de vie si la population demandait à l’état de procéder à de véritables enquêtes ? ». Étant donné le caractère d'urgence de son alerte le Dr Horowitz a publié son rapport sur le site www. FLUscam.com, espérant ainsi sensibiliser l’opinion publique à la réalité de ces crimes contre l’humanité.

    Enfin pour clore ce triste chapitre sur la santé du monde en grand danger, le 26 Janv. 2010 les députés du parlement européen ont reçu un rapport interne confidentiel de leur administration leur indiquant qu’avant l’annonce de la pandémie du H1N1, il y a bien eu corruption des experts médicaux de l’OMS par les directions des grands laboratoires. A se demander si, éventuellement, ce virus H1N1 est bien apparu naturellement ? (Source TV5 France et international)


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lecanasson
    Lundi 24 Février 2014 à 17:11

    Tout cela est bien difficile à prouver dans son ensemble.

    Cependant, en regardant le calendrier vaccinal des enfants il y a 18 et 15 ans, on peut constater que, depuis, le nombre de vaccinations a quadruplé, voire quintuplé, avec recommandation (confondue avec obligation) des autorités sanitaires qui n'hésitent à accuser les parents d'être les propres fossoyeurs de leurs enfants en cas de non-respect dudit calendrier. D'ailleurs, on vient de sortir un vaccin contre la varicelle (qui est mort de la varicelle ?) et la gastro...

    Durant la fameuse grippe H1N1, où j'ai refusé le vaccin pour mes enfants, le Ministère de la santé, via l'Education Nationale, a lourdement insisté pour obtenir mon n° de sécu (?!?) et mon accord...qu'ils n'ont pas eu. Ceci dit, on ne se sent cependant pas à l'aise.

    Mais qu'est-ce qu'ils avaient donc tant besoin d'injecter  et selon un protocole bien particulier.

    Etc.

    Je pense que nous n'avons de valeur que celle qui est monétaire. En travaillant pour rapporter et en étant malade dans la mesure où nous pouvons financer nos maladies.

    Ensuite, on passe à l'Euthanasie pour Tous.

    Ces affirmations n'engagent que moi, évidemment. Mais ça laisse à réfléchir.

    Lecanasson.

     

     

     

     

     

    2
    Lundi 24 Février 2014 à 20:35

    Merci LECANASSON pour votre témoignage. J'ai écrit mon livre en 2009. Depuis beaucoup d'eau est passé sous les ponts. J'avais une certaine inquiétude en 2009 concernant le côté alarmiste de mes lignes. Tout c'est confirmé depuis et même a été prouvé.

    Pour résumer ce phénomène mondiale abominable qu'est l'utilisation de la santé pour diriger l'humanité je vous transmets ce témoignage suivant d'un ami Suisse venu me visiter ces jours derniers. Il connait des employés de la chimie médicamenteuse à Bâle. Depuis quelques années il est commun d'entendre, de leur part, le témoignage suivant. << Les médicaments ne sont plus fabriqués pour guérir des maladies naturelles observées, mais des maladies provoquées.>> Le même labo fabrique donc une maladie qu'il fait propager par l'eau, l'air ou les aliments. En même temps il prépare l'antidote dans une filiale.

    C'est maintenant clair : la santé des masses est un enjeu stratégique, politique, militaire et économique.

    3
    naruto97410
    Samedi 22 Août 2015 à 10:55

    bonjour jaque vous dite que Isis et bonne et notre créateur mais si vous regarder bien ISIS était la 1 ère reine hybride mi reptilien et humain et que a un certain degrés de la franc maçonnerie  on parle d elle et Isis et utiliser a l'époque pour des sacrifice humain et quand vous dite que enki et bon mes pourquoi tout les loge de la franc maconnique et rose croix sont tourner vers Lucifer qui vous dite être bon comme Isis ?

     

    4
    Lundi 24 Août 2015 à 11:04

    Bonjour naruto97410

    Une fois encore vous n'avez pas bien lu (ou pas du tout) mon livre. Pourquoi devrais-je le dupliquer ici. Dois-je encore vous répondre sur ce qui est très bien précisé au coeur de mon livre ? 

    La connaissance maçonnique est issue de l'enseignement secret des temples d'Egypte. Elle a été bâtie après la mort d'Osiris l'époux d'Isis et donc après la chute des îles atlantes. Les gérants de ce second empire on voulu logiquement tirer un trait sur le passé et reconstruire l'histoire.

    Le principe de base étant que tous les ennemis des vainqueurs, soit le clan de An et de Seth, ont habillement été voilés dans une image adaptée, comme toujours. Le clan de Enki, Osiris, Isis, Horus, a donc été neutralisé par une désinformation habile. Enki et sa descendance sont devenu le diable, Satan, Lucifer, représentant tout ce qui s'oppose aux plans du Dieu unique "An/Yahvé/Jéhovah".

    Isis n'est pas de gênes hybrides, de même que Enki ou Osiris. C'est une pure déesse reptilienne ayant participé activement à la création de la série humanoïde des adams. Une religion a été fabriquée pour servir les intérêts du système en place.

    Dans l'enseignement maçonnique la vérité secrète est dévoilée. A ceci près que la fonction de la famille d'Enki, les défenseurs de l'humanité, a été voilée, inversée et affaiblie. Les vainqueurs, recherchant la gérance exclusive de la planète, ont repris à leur compte les buts de leurs ennemis. Ils se sont déguisés en promoteurs de l'humanité afin de mieux la brider. Ce qui est encore le cas aujourd'hui pour quelques années encore.

    Ce clan des vainqueurs, dit de Seth, a même fabriqué un automate animé au milieu du temple d'Abidos, la demeure d'Osiris. Le public a donc très longtemps pensé qu'Osiris y était présent et vivant. 

    L'homme Jésus étant revenu à Jérusalem pour restaurer la vérité sur l'usurpation de An, le reptilien, a vu tout son message dévié par Rome en la personne de son agent : Saül dit Paul de Tarse. 

    L'enseignement maçonnique soutien sans l'avoir compris les volontés secrètes de Seth pensant qu'il soutient aussi l'esprit de son frère Enki et de sa descendance. Les maçons croient tous que ce sont de simples bandits qui ont par malheur assassiné Osiris faisant de son épouse une veuve glorieuse et puissante. Sans le savoir et sans le vouloir, cet immense réseau mondial, composé de millions d'adeptes, exécute encore le projet de Seth, ce prince reptilien jaloux qui a comme seul objectif de brider, de ficeler, d'abuser et d'exploiter cette sous-race dangereuse qu'est pour lui, l'humanité.

    5
    naruto97410
    Lundi 24 Août 2015 à 17:07

    merci a adidos se trouve un palimpseste mes pour moi ceci correspond a l arsenal de AN/YAHVÉ/Jéhova ? que penser vous et que connaissait vous des témoin de jéhova ?

    QUI ET LE VRAI NOM DE JÉSUS ET QUEL ET SA VRAI HISTOIRE COMME CELLE DE JUDA ?

     

    6
    Mardi 25 Août 2015 à 09:52

    Bonjour naruto97410

    La Bible doit être surement le texte religieux le plus sollicité et le plus utilisé au monde par une armée de millions de prêcheurs.Ce texte et l'enseignement qu'il contient représente l'épine dorsale de la morale humaine actuelle. C'est à dire l'empreinte esclavagiste la plus puissante. Beaucoup de constitutions des états y font référence. Jusqu'à cette époque le gérant-fermier planétaire a bien été An/Yahvé/Jéhovah.

    L'affaire Jésus est exemplaire ne matière de desinformation. Les Romain descendant de Sumer ont appliqué la fameuse recette du pillage culturelle. Les descendant culturels de Seth ont récupéré le génie de cette famille essénienne redoutée. A travers leur agent Saül, ou Paul de Tarse, ils ont construit un nouvel ordre religieux favorable à ce qu'ils préparaient : leur futur (actuel) nouvel Ordre Mondial. La morale chrétienne est venue s'imposer sur le socle solide des messages de ce Yesha ou Jesha élève de cette magnifique et puissante caste essenienne descendante d'Enki, d'Isis et d'Osiris les perdant des guerres d'Atlantide. 

    Aujourd'hui = patatra pour le clan de An. La Source exige la fin du fermage de An, qui lui se défend comme un beau diable. Le message christique et essénien s'est activé dans l'ADN de 2% de l'humanité. Ce sera le cas des 10% dans les années 20100 et le clan de An enfin dévoilé, derrière son masque d'illusion et d'usurpation, aura trouvé refuge sur une autre planète d'aceuil. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :