• Notre choix personnel de rester chenille ou de devenir papillon

    Notre choix personnel de rester « chenille » ou de devenir « papillon »

    Selon Maître K. sur le site « autresdimensions.com »

    Nous assistons à un vrai partage des eaux ou flux énergétiques.

    « La chenille » appelle tout ce qui se déroule déjà, sur Terre, une destruction de la société. Elle ne perçoit la vie sociale qu'à travers le filtre de l'Illusion en 3D adoptée comme normalité.

    « Le papillon » au contraire, va appeler toutes ces modifications de la Lumière et de la densité, « une libération » et « la vraie Vie », c'est-à-dire la Résurrection ou la Renaissance dans l’ « au-delà » de l'Illusion de la 3D.

    Respectons donc le point de vue de la « chenille ». Respectons aussi le point de vue du « papillon » qui était encore chenille, il y a peu encore.

    C'est à nous individuellement de choisir, en étant soit l'un, soit l'autre. De plus en plus, nous deviendrons, soit l'un, soit l'autre, en conscience et en toute lucidité. Ainsi nous créons dans la matière notre évolution vers l’une ou l’autre des dimensions correspondantes, sur des plans différents maintenant en train de se juxtaposer, puis ultérieurement de se séparer.

    Nous ne pouvons plus hésiter, aujourd’hui, entre le « connu » et « l'inconnu ». Nous deviendrons définitivement à terme, soit l'un, soit l’autre.

    Le Domaine de l'Esprit nous est strictement inconnu en incarnation 3D. Il y est voilé. Il nous faut donc rejeter toute forme d'ésotérisme classique, toute forme de spiritualité ancienne, pour pénétrer dans le vécu de l'Esprit, c'est-à-dire ne plus être dans l'application d'une ancienne spiritualité issue du connu de la 3D. En pénétrant cet « Inconnu » de « l’au-delà » sans référence, nous pénétrons de plus en plus les sphères de l'Êtreté, et de notre propre dissolution de cette dimension dite 3D, au-delà des rôles de la personnalité ancienne, au-delà de toute fonction au sein de l'Illusion et par l’assise dans nos véhicules multidimensionnels.

    Le choix du maintien dans notre « connu » carboné en 3D, nous facilite la continuité dans les programmes de l’illusion matricielle, tout en nous permettant de faire évoluer lentement l’égo artificiel vers une autre possible opportunité cosmique de transformation.
    Elle sera
    bien sûr toujours envisageable dans le très lointain futur d’une autre matrice réformée à cet effet.

    Le Christ nous y avait préparé en disant:« Nul ne peut connaître Dieu s'il ne renaît à nouveau».

    Cette Renaissance n'est donc plus la réincarnation dans l’ancienne matrice de 3D, mais une Résurrection dans les Domaines de l'Esprit.

    ……………..fin de l’extrait sélectionné par Jacques-Gérard.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 14:22

    Bonjour , j'expose mon problème : Je suis née dans une famille qui agit comme des brebis , entreprant et voyant les choses de manière étrange . Ma vie ressemble aux tragédies et c'est ainsi que j'ai renié Jésus ( car ma famille est croyante ) , j'ai toujours voulus réaliser mon rêve et-ce depuis petit ( depuis que je l'est vus et qu'il me forme ) mais le problème c'est que ma famille à toujours tout fait pour que rien ne se réalise ! A l'heure actuel je me sent enfin prêt mais j'aurais besoin d'aide ... Car pour moi l'homme doit se perfectionner et non pas devenir un mouton ! Je ne sait plus quoi faire

    2
    danse avec les leus
    Mardi 19 Mai 2015 à 13:37

    Bonjour Monsieur,

    nous avons lu votre livre, mon époux et moi, et nous n'avons pas été surpris de ces révélations puisque nous les  avions assimilées grace à Mr ICKE.

    Notre question est celle-ci : comment devenir papillon dans la "Résistance"?

     

     

     

    3
    Mercredi 20 Mai 2015 à 09:27

    Bonjour danse avec les leus

    Voilà une question centrale et de fond. C'est comme qui dirait la question PRINCIPALE de l'exercice qu'est l'incarnation dans la densité soumise à la dualité en 3D. C'est le test de fin de parcours. Même si le Gouvernement occulte complique à l'extrême tous les problèmes de la classe, il n'en reste pas moins que notre terre est depuis longtemps un lieu universel d'expérience, que ce soit végétale, minérale, animale et aujourd'hui humaine. Nous vivons la fin d'un cycle scolaire universel.

    Dans ce cadre là, il y a une matière d'expérience et d'étude qui est la plus difficile : la maîtrise de notre auto-transformation tel que la réussit le papillon. Quelles sont les qualités requises ?

    1 - La réactivation dans cette incarnation de la mémoire personnelle acquise dans les vies antérieures. Un tri est alors fait par l'élève incarné de ce qu'il garde et de ce qu'il supprime de ses expériences passées. Il n'a pas à les faire revenir. Elles sont toutes présentes dans son ADN incarné..il suffit de les "couver" et de les laisser éclore.

    2 - La prise de conscience du conditionnement global nocif et la construction patiente d'une prise de distance dans la neutralité. Entrer en guerre et en révolte réactive la mémoire ancienne négative. C'est un test ! Si nous sommes d'anciens Atlantes ce test sera évident : <<Voulons-nous encore une grande guerre ? >>. Ce test mémoriel personnel inclut le milieu religieux comme le clan historique familial et racial.

    3 - La conséquence des points 1 et 2 permet au "pèlerin" moderne, qui retourne à Sa Source originelle, de bénéficier des dons appartenant aux dimensions supérieures au delà de la 3D de lourde densité. Ces dons sont la médiumnité et la relation consciente avec les Anges et les guides personnels. Ceux-ci accompagnent ce pèlerin qui continue son chemin sous protection personnelle. Ce chemin protégé et personnel se nomme "ascension". Nous passons dans les mondes libres de l'univers dont nous fumes séparés pour le temps de l'expérience de l'incarnation terrestre. Du jeu égotique (ou je) le pèlerin devient le NOUS composé de la trinité : corps/âme/esprit.

    Ce processus est très simple, car il est sous guidance. Ce qui le rend très problématique est l'acceptation des points n°1 et n°2.

    Ces deux points représentent l'ultime test de fin d'étude terrestre. Le candidat au "retour" comprend ainsi s'il doit poursuivre un autre cycle, soit redoubler, ou passer à la classe supérieure. C'est sa décision ferme qui est retenue.Il n'y a pas de note ni de jugement.  Il n'y a pas non plus de candidature obligée à ce processus. L'âme et/ou l'esprit peuvent y mettre fin à tout moment. 

    La grande question personnelle posée à chacun à cette époque bénie est celle-ci : << Ami, compagnon, fils ou fille de la Source,
    dis-nous comment ton âme et ton esprit envisagent ton chemin personnel alors que ce cycle d'expérience se termine. Que souhaites-tu vivre maintenant compte tenu de tout ce que tu as traversé au long de toutes ces vies ?>>

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :