• Phénomènes tabous et non reconnus

    CHAPITRE 10-13

    PHENOMENES TABOUS ET NON RECONNUS

    Plus que toute autre étude développée ici dans ce livre, celle-ci m’a demandé une rigueur importante dans mon processus. Je rappelle donc ici la discipline à laquelle je me suis toujours soumis : découvrir – comprendre – expérimenter – critiquer. C’est par cette étude sur ce sujet très tabou que l’existence d’une entente internationale puissante m’est apparue la plus certaine. La muselière posée par les décideurs occultes sur tous les médias et sur ce sujet en particulier, a été pour moi la toute première preuve évidente de l’existence d’une organisation mondiale puissante et occulte, appelée aujourd’hui par beaucoup le Gouvernement Mondial Occulte.

    LE TERRIBLE ET EXPLOSIF SECRET EXTRA-TERRESTRE

    Je me souviens avoir assisté à une conférence à Paris dont le sujet était « l’équilibre psychique et les croyances paranormales ». Le conférencier, que je ne nommerais pas par respect pour lui, avait une excellente image de psychologue-clinicien et directeur d’un institut d’enseignement. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir dans son exposé l’affirmation suivante : « Chez des patients, la croyance absolue dans la réalité de civilisations extra-terrestres est assurément la preuve d’un déséquilibre psychique qui doit être analysé ». Bien que ma croyance en ce domaine ne soit pas encore très enraciné à cette époque, je me suis trouvé bien ébranlé par cette affirmation et j’ai cherché par la suite à avoir plus d’informations sur ce conférencier. Lors d’un échange ultérieur avec lui, je découvrais qu’il basait son argumentation sur la croyance absolue suivante : « Il est absolument impossible qu’il puisse exister dans l’univers des civilisations dites extra-terrestres et qui ne soient point connues par la nôtre. Tous les nombreux témoignages recueillis depuis des décennies ne sont que le fait d’un processus hallucinatoire bien connu dont l’origine est inconsciente ». Pour lui nous étions les seules créatures humaines de l’univers. Cette expérience me fit réaliser que l’approche de ce phénomène utilisait beaucoup trop la croyance et la non croyance, pas assez l’expérience et l’observation. A partir de ce jour, je comprenais que l’étude des phénomènes tabous, et en particulier extra-terrestres, ne pouvait se faire que dans le domaine des faits et des observations. La masse des documents disponibles aujourd’hui constitue à mon avis une véritable injure culturelle. Il y dix fois les preuves suffisantes pour affirmer que nous ne sommes pas la seule race intelligente et qu’en plus beaucoup de ces races visitent la terre en permanence. A l’inverse de ce que disait ce psy conférencier, je pense aujourd’hui qu’un tel déni mondial souligne une pathologie collective. Dire ce qu’il a dit est un signe de pathologie légère appelé ‘‘ déni ‘‘ de réalité. Le déni est une réponse naturelle de l’être face à une insoutenable vérité. Ce silence collectif induit par les autorités cache à mon avis une réalité inavouable. Si je devais évoquer un résumé de tous les documents en ma possession et y ajouter des documents sélectionnés sur Internet, ce n’est pas un livre mais une dizaine dont j’aurais besoin. Comment donc une personne normale pourrait maintenant affirmer avec aplomb que le phénomène dit OVNI est une invention. Autant dire, en exemple, que la Terre est plate, que la Lune est un mirage ou que le camp d’Auschwitz n’a jamais existé. Un déni d’une telle ampleur concernant les milieux politique, culturel, médiatique, est à lui tout seul un phénomène gigantesque. Dans mes recherches, il est intéressant de constater que tous ceux qui ont accepté d’aller au bout d’un dossier avec moi en sont arrivé à la même conclusion : « Dans le cas évoqué, la censure est compréhensible. La différence de technologie avec les civilisations qui nous visitent nous font courir le risque d’un déséquilibre total nous amenant dans un chaos culturel ». La motivation du déni serait donc cette insoutenable vérité. Mais la politique de l’autruche a ses limites.

    Pourquoi on nous ment depuis 50 ans au sujet du phénomène OVNI ?
    J’attire votre attention sur un article du fameux médecin américain Steven Mac Greer, fondateur et directeur du Disclosure Project (projet Divulgation). Vous trouverez cet article dans la revue Nexus de novembre 2007, n° 53 page 56. Le titre est : « OVNI, pourquoi on nous ment depuis 50 ans ? » Steven Mac Greer nous dit ceci:
    « 50 années de dissimulation sur la question des OVNI et des extra-terrestres ne nous ont pas seulement privés de la vérité, mais aussi de l’accès à des sources d’énergie non polluantes qui auraient pu éviter le désastre écologique et géologique actuel ».
    Pour lui, initiateur du Projet Divulgation, nous n’avons plus le temps de continuer dans cette voie : Que ce soit les ignobles « emprunts secrets » par notre industrie des technologies aliénigènes, que ce soit la confiscation de la relation extra-terrestre/humaine par une minorité secrète, tout doit être rendu publique maintenant pour assurer un avenir aux générations futures. Nous pouvons lire plus loin dans cet article : « En 1960, on craignait de créer une panique générale en révélant que nous n’étions pas seuls dans l’univers. Mais contrairement à un mythe répandu, cela n’a pas été du tout la principale raison du secret. Tout laisse à penser que c’est particulièrement à cette époque que l’ensemble du projet devint « noir », c’est-à-dire officiellement sans existence, et fortement compartimenté, car on abordait alors une nouvelle physique et des énergies dont la nature, si elle était dévoilée, modifierait définitivement la vie sur terre. Sous Eisenhower, ce cloisonnement de l’information se fit en dehors de toute légalité constitutionnelle et hors du contrôle du chef de l’état. Cela signifie que, comme l’attestent de nombreux témoins et de nombreux documents déclassifiés,
    Eisenhower était bien au courant de l’affaire des vaisseaux extra-terrestres, mais qu’il a été progressivement écarté, comme tous les autres chefs d’état, au Royaume-Uni et ailleurs, de toute information sur le sujet.
    Tous les dirigeants successifs de tous les grands pays du monde se sont trouvé confrontés ensuite au complexe militaro-industriel avec des projets compartimentés en forme de labyrinthiques. Ceux-ci échappaient de plus en plus à la vigilance gouvernementale et à son contrôle. Le point le plus sensible pour les militaires était que les technologies découvertes chez les aliénigènes non seulement pouvaient être utilisées par les ennemis au cœur de la Guerre Froide, mais aussi dépassaient de loin notre science actuelle.
    La physique quantique impliquée dans les générateurs et les systèmes de propulsion des OVNI était susceptible de détrôner tous les systèmes terrestres et, du même coup, l’ordre géopolitique et économique du monde. S’en était fini de l’autonomie planétaire.
     La divulgation de l’existence des aliénigènes et par conséquent de la technologie apportée par eux, était susceptible de changer le monde, et les grands dirigeants le savaient. Il fallait éviter cela à tout prix. Nous sommes la dernière génération à qui on a passé « la patate chaude » du secret OVNI. Qu’allons-nous en faire ? Nous devons maintenant faire le choix, celui qui n’a pas été fait depuis 1950. D’un côté nous avons les bouleversements provoqués par la levée du secret même progressive, d’autre part le maintien de ce secret, mais aussi l’effondrement des écosystèmes, l’épuisement des ressources fossiles et le soulèvement des populations misérables. Quoi qu’il en soit, notre jugement vis-à-vis des aliénigènes doit être réformé.
    Les projets occultes de rétro-ingénierie ont produit un bond quantique dans des technologies qui, appliquées à des fins militaire, peuvent être aujourd’hui retournées contre ceux-là même à qui nous les avons empruntées et dont les intentions à notre égard sont vraisemblablement pacifiques.
    La course engagée pour militariser l’espace est le résultat d’une vision myope, militariste et paranoïde des intentions présumées hostiles des civilisations aliénigènes. S’il n’y était pas mis fin, cela pourrait dégénérer en catastrophe.
    Que pourrait-il se passer de grave lorsqu’un groupe non élu, non mandaté, autoproclamé et à dominante militaire s’occupe seul de la relation entre humains et extra-terrestres ? Nous disons qu’une poignée d’irresponsables décident à notre place du devenir de la planète. Même si la divulgation de ce dossier est de nature à provoquer un chambardement radical de la vie sur terre, un ethnocide, c’est pourtant bien ce choix difficile qu’il faut faire. Ce secret stratégique est comme une sorte de cancer planétaire qu’il faut stopper avant qu’il ne détruise toute la vie sur la planète. >>  Fin de citation.

    La guerre secrète contre les « contactés
    Ce qui personnellement m’a incité à apporter du crédit aux nombreux documents sur le sujet a été l’effort d’investissement financier important de tous les principaux états du monde pour étouffer et déformer l’information. Je citerai par exemple une fois encore la revue Nexus n° 55 de mars 2008 page 64, «La guerre secrète contre les « contactés ». L’article est de Michael Salla, docteur en sciences politiques, spécialiste de la politique étrangère américaine. Nous pouvons lire ceci « Depuis le début des années 50, des programmes de contre-espionnage dirigés par la CIA, le NSA, le FBI et d’autres agences états-uniennes ont été mis en place pour surveiller, discréditer et neutraliser les personnes témoignant d’expériences et de contacts avec les phénomènes extra-terrestres. Ces gens étaient considérés à ce titre comme dangereux pour la sécurité du pays. Nous pourrions penser que les USA sont les seuls à se confronter au phénomène et à y appliquer une désinformation médiatique. Ce phénomène est planétaire et proportionnel à l’influence de chaque pays. Pour la France, il y eut en 1969 un évènement que je vous laisse apprécier à sa juste importance. Dans son n° 1028, du 18 janvier 1969, l’hebdomadaire Paris-Match publia un article sur la mission Apollo 8. Il était illustré par de superbes photos. En double page, l’une d’elle dévoile une partie de la face cachée de la Lune où apparaît, dans une zone située à plusieurs centaines de kilomètres du cratère Giodano Bruno, une construction très détaillée et tout à fait insolite. Elle mesurait une vingtaine de km de longueur. Vite épuisé, ce n° a fait l’objet d’un tirage complémentaire sur lequel ne figurait plus la construction concernée. De la même façon et curieusement, cette construction ne figure plus dans les bases numérisées de la NASA, ni dans le rapport de la mission Apollo 8 éditée par la même NASA en 1969. Aucune autre photo claire de la zone ne fut jamais ultérieurement publiée. Nous ne connaissons d’ailleurs à ce jour aucun journal ayant publié dans le monde une quelconque autre photo de la face cachée de la Lune. >> Fin de citation.Si vous voulez plus d’informations sur les installations militaires de la face cachée de la Lune, je vous conseillerais encore la revue Nexus n° 60 de janvier 2009 en page 53. Vous trouverez une interview de Bob Dean. Il nous dit ceci: « les Annunakis ne vont pas laisser détruire leur planète, leur Terre ». L’auteur est sergent-major, retraité de l’armée américaine. Il est devenu un ufologue passionné. Quelles sont les sources d’information du sergent-major Bob Dean ? Il y a d’abord son expérience personnelle dans le renseignement dans les années 60, époque où il analysait les activités OVNI qualifiées d’intrusion dans l’espace aérien. Vous trouverez une première interview de lui dans la revue Nexus n° 54. Il y évoque l’existence d’un réseau informel de retraités militaires américains qui avaient été confrontés, comme lui, aux faits extra-terrestres. Ce groupe intéressant constitue une sorte d’Amicale discrète qui échange entre elle des informations sensibles. Selon Dean, ce groupe amical serait constitué de trois généraux, deux astronautes, un grand nombre de colonels, de commandants et de sergents-majors à la retraite. Que nous dit Bob Dean dans la revue Nexus n° 60 : « la face cachée de la Lune abrite en réalité d’immenses structures construites par des êtres qui nous sont très familiers depuis la création de l’humanité, à savoir les créatures dites Annunakis ».Fin de citation.

    L’ensemble du programme spatial de la NASA n’est qu’une façade
    Toujours selon Bob Dean, nous pouvons lire plus loin : « L’ensemble du programme spatial de la NASA n’est qu’une façade, une simple opération de relations publiques. La vraie mission secrète de la NASA est de permettre à un petit groupe d’humains de maintenir la communication avec les Annunakis sur les bases de la face cachée de la Lune ainsi que sur Mars. La Terre et ses habitants constituent une véritable réserve naturelle, solaire et cosmique, que toutes les familles extra-terrestres, Annunakis compris, ont intérêt à préserver. La terre est une planète très riche en minéraux. Leur motivation n’est pas la compassion, mais pour conserver intacte cette banque du vivant qui est la leur. La biologie humaine les passionne. Nous sommes leurs rats de laboratoire. Nous pourrions dire que la Terre est depuis toujours comme une banque de données galactiques ». Fin de citation.
    La revue Nexus a interrogé Bob Dean sur sa compréhension du groupe bien connu des Illuminatis. Dean nous dit encore ceci : « les gouvernements qui sont les nôtres sont sans aucun doute totalement dirigés par les Annunakis, tout simplement parce qu’ils possèdent un pouvoir qui nous surpasse intellectuellement. Ceux qui sont appelés les Illuminatis sont les sang-mêlé descendants de la race hybride, issue du croisement des Annunakis et des femmes humaines. Disons que les Illuminatis sont aujourd’hui les représentants terrestres, les relais entre nos gouvernants et les Annunakis originaux. Ils sont les vrais dirigeants de la planète. »Fin de citation.

    Voyons maintenant côté cosmonautes ?
    Claudie Haigneré a été la première Française à être allée dans l’espace. Elle a été 2 fois ministre (à la Recherche puis aux Affaires européennes) sous les gouvernements Raffarin et Villepin. Alors qu’elle montrait une vie publique et familiale très épanouie, le 23 décembre 2008 elle a été curieusement découverte inconsciente à son domicile parisien par des proches qui ont alerté les secours. Les journaux ont tout d’abord parlé de tentative de suicide, ce qui fut démentie ensuite. La famille parlait, elle, d’une erreur de médication. Mme Haigneré est médecin, comment un médecin pourrait-il se tromper sur la dose de médicaments à prendre ? Selon les sites ci dessous, une source non officielle a reçu l’info du FSB parisien (Services secrets russes) disant que Mme Haigneré fut avant cet incident, détenue de force à son domicile et ‘‘ traitée ‘‘ alors qu’elle disait <<La Terre doit absolument en être avertie >>. Cette même source affirme qu’elle travaillait sur un dossier spécial extraterrestre et qu’elle voulait sans concertation en divulguer le contenu au public. Aurait-on tenté de la faire taire ? Chose troublante selon le site « What does it mean », l’Associated Press News Service a déclaré que dans les heures suivant la soit disant tentative de suicide, le laboratoire dans lequel elle effectuait des recherches sur un ADN mixte, homme/Alien, à l’Institut Pasteur, proche de son domicile, ce labo a été entièrement détruit par le feu. Voici les liens concernés :     
    (http://area51blog.wordpress.com/2008/12/27/a-t-on-essaye-de-faire-taire-claudie-haignere/)
    (http://www.whatdoesitmean.com/index1181.htm)
    (http://eso-news.blogspot.com/2008/12/claudie-haigner.html)
    (http://mondexplor.blogspot.com/search/label/Extra-terrestres)
    En 2001 voilà ce que disait Claudie Haigneré lors d’une interview radio : << Je suis quelqu’un qui milite pour dépasser nos connaissances terrestres habituelles. Aller au-delà de notre sphère est très important pour l’avenir de l’humanité. Les OVNIS existent, la preuve n’est plus à faire, mais nous avons énormément de difficultés à les expliquer scientifiquement. Et donc c’est comme s’ils n’existaient pas encore pour nous. >> Fin de citation.
    Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois que des astronautes essayent de parler d'extraterrestres. Scott Carpenter disait : <<A aucun moment les astronautes n'étaient seuls, ils étaient surveillés en permanence par les OVNIS. >> Gordon Cooper disait <<Pendant des années, j'ai vécu avec un secret, le secret imposé à tous les astronautes concernant les OVNIS. >> John Glenn disait : << J'étais très mal à l'aise lorsqu'on nous demandait de dire des choses. Certaines personnes nous demandaient : Etiez-vous seuls là haut ? Nous n'avons jamais répondu la vérité, et cependant nous avons vu des choses, mais nous ne pouvions réellement rien dire. >> Edgar D. Mitchell disait : << Je suis convaincu bien sur qu'il existe d'autres formes de vie dans l'univers. La question est de savoir quel est leur degré de développement, combien de milliers d'années de plus que nous ? D'après ce que je sais aujourd'hui, d'après ce que j'ai vu et expérimenté, je pense que les preuves sont formelles, mais qu’elles sont classées top-secret par les gouvernements. >> Le Cosmonaute russe, Georgiy M. Grechko qui a participé à plusieurs missions Soyuz et Salyut disait : << Si j'étais libre de dire ce que j'ai vu dans l'espace, le monde en serait stupéfait. >>

    Le Président Eisenhower a rencontré des E.T. sur la base de Muroc en 1954
    Le moment où ma recherche sur le phénomène extra-terrestre a pris un virage important, c’est quand j’ai trouvé différents documents de différentes sources attestant que le Président Eisenhower avait rencontré des ambassadeurs extra-terrestres sur la base de Muroc en 1954. Je ne vais pas vous citer toutes ces nombreuses sources disponibles sur Internet. Une fois encore, j’utiliserai la revue Stargate, parution n° 2 de février 2004. Le journaliste Michael Hesemann commente par le détail comment le 20 février 1954 sur la base aéronautique de Muroc (aujourd’hui base Edwards) Eisenhower accueillit une délégation extraordinaire d’origine extra-terrestre. Les documents et les témoignages concernant cette rencontre officielle ne furent jamais rendus publics, ni même déclassifiés. Voici la teneur de l’article : « C’est le 20 février 1954 que le Président des Etats-Unis Eisenhower disparaît pendant quelques 24 heures. Officiellement, on a dit que le Président s’était rendu en Californie se détendre et jouer au golf. Au cours de la soirée, après sa disparition, la tension monta et les premières spéculations commencèrent parmi les journalistes présents. Un communiqué officiel fut établi attestant que la disparition de presque une journée du Président était due à une simple visite chez le dentiste. Cependant, la veuve du dentiste, très chrétienne, déclarait à la presse (juste avant sa mort) que ce jour-là le Président n’était jamais venu au cabinet de son mari. Par les témoignages a posteriori de témoins les plus fiables, nous pouvons maintenant connaître la vérité, comme celui de Lord Desmond Leslie, sujet de S.M. la Reine d’Angleterre. En effet, dans le cadre de ses recherches, Leslie retrouve dans l’été 1954 un membre de l’aéronautique militaire américaine qui lui confirme ceci : « le Président Eisenhower, à l’occasion de sa visite à Palm Springs, était venu sur la base de Muroc pour voir des objets volants extra-terrestres qui y avaient atterri. En particulier, un OVNI de 35 m de large, qui après son atterrissage avait été mis dans le hangar 27 sous étroite surveillance. Lord Clancarty, à la fin de 1982, membre de la Chambre Haute du Parlement britannique, publie un rapport confidentiel reçu d’un grand officier, pilote de l’aviation américaine, à la retraite. Le pilote était l’une des personnes choisies à l’occasion de la rencontre d’Eisenhower avec les extra-terrestres. On lui avait demandé d’être présent vu ses qualités et compétences de conseiller technique. Robert Charou, journaliste français, aurait posé des questions pressantes à un lieutenant témoin de la rencontre. Celui-ci aurait répondu, selon Charou : « Les deux êtres de l’espace étaient de sexe masculin. Ils sont descendus de leur engin. Ils parlaient anglais et ils déclarèrent qu’ils étaient venus d’une planète située près de l’étoile Bételgueuse dont les conditions de vie correspondaient à celles de la terre. Gordon Cooper, astronaute américain, a confirmé de son côté ce qui suit, le 10 avril 1978 : << L’histoire de l’atterrissage d’un vaisseau spatial sur le territoire américain en 1954 est vraie. Il y avait un équipage. Notre gouvernement a vu la coque, son intérieur et l’aspect des entités en question >>. Comme Cooper s’est montré non seulement bavard mais très prolixe jusqu’à coproduire des livres sur les secrets extra-terrestres, voir aux Editions Louise Courteau, celui-ci mourut à un âge relativement jeune et dans des conditions plus que douteuses. Il ne fait aucun doute qu’il fut suicidé pour l’exemple. Autre témoin, le 1er mars 1976, Paul Salomon, ancien membre de l’aéronautique militaire en garnison sur la base d’Edwards en 1954 fournissait d’autres détails sur l’affaire : « Un jour, un évènement bien curieux a eu lieu qui fit se précipiter tous les officiers et même le commandant vers la tour d’observation. Là, le commandant observa un OVNI de 60 à 100 m de diamètre qui roulait, en se déplaçant d’avant en arrière, sur la piste. Nous observâmes la chose pendant des heures. A la fin, chaque homme de la base en savait quelque chose. Toutes les permissions furent annulées. Tous devaient rester à la base. Personne ne reçut d’information sur d’autres développements. Nous avions tous peur, car nous savions que cette chose là dehors se déplaçait tranquillement sur la piste depuis plusieurs heures en effectuant des manœuvres qui ne correspondaient à aucune de celles qu’effectuaient des avions, en se comportant d’une manière qui s’oppose à toutes les règles de la physique. Enfin, nous fûmes tous rassemblés. On ordonna à chacun de retourner à son poste de travail afin d’accueillir le Président Eisenhower qui était arrivé. Ensuite, nous fûmes informés que l’équipage du vaisseau avait demandé à rencontrer le Président et que ce dernier avait été invité à monter à bord » (Fin des divers témoignages).
    Voici en conclusion ce que faisait remarquer, en 1989, un ancien agent secret à un journaliste
    : « A cette époque, en 1954, une race d’extra-terrestres de type humanoïde était entré en contact avec le gouvernement américain, lui proposant de l’aide en vue de notre développement. Ils nous demandaient, et c’était la condition principale qu’ils posaient, de réduire et de détruire nos arsenaux atomiques. A leur avis, nous utilisions nos découvertes technologiques que pour nous massacrer réciproquement. Selon eux, nous allions vers un suicide collectif et nous devions mettre fin à la destruction, à la pollution et à l’exploitation de nos ressources, pour apprendre à vivre en harmonie avec toute la création y compris les autres planètes. Or, à cette époque, notre gouvernement ne croyait pas que cela pouvait servir les intérêts des USA ; au contraire, on craignait qu’en faisant ainsi, nous serions restés sans défense vis-à-vis des extra-terrestres. Cette proposition a donc été refusée. Il semblerait bien qu’aujourd’hui nos partenaires spatiaux soient passés au stade de l’ultimatum ». Fin de citation.

    Exopolitique
    Jusqu’à ces dernières années, le monde de la politique se tenait très éloigné du sujet OVNI, pour des raisons bien compréhensibles. Mais depuis quelques années, la politique s’est dotée d’une nouvelle branche qui rend le sujet plus facile pour les hommes politiques qui veulent s’y intéresser. Il s’agit de l’exopolitique. L’exopolitique se concentre sur les réactions des institutions officielles internationales, les militaires, les services de renseignement, les entreprises et industries touchant au militaire et à la question extra-terrestre. Avec la notion d’exopolitique, l’étude des acteurs-clés, des institutions politiques et des processus divers liés à la question industrielle, ainsi que le petit monde jusque là marginal de l’ufologie s’apprête à quitter les rubriques folkloriques des médias pour rejoindre celles de la politique et des grands enjeux planétaires. Il était vraiment temps. Vous trouverez un article concernant l’exopolitique et les extra-terrestres, dans la revue Nexus n° 54 de janvier 2008. C’est encore un autre article de Michael Salla. Vous y apprendrez que Paul Hellyer, ancien ministre de la défense canadienne, a dit ceci : « Je suis la première personne d’un rang ministériel, issu du G8, à avoir affirmé publiquement et sans équivoque, que la présence extra-terrestre était une chose importante et bien réelle »’. Vous y apprendrez aussi que le 3 novembre 2007, le quotidien Le Monde publiait sur son site Web un article synthétisant l’esprit français à l’égard de la question extra-terrestre sous le titre : « Extra-terrestres, l’impossible contact ». Ici, il n’est pas question directement d’exo politique, ni d’enquêtes sur les arcanes de la CIA ou de l’appareil industriel américain, pour savoir si oui ou non, des armements auraient été construits sur la base d’une technologie capturée aux extra-terrestres. En bons héritiers du cartésianisme et des Lumières, les Français veulent aborder le problème sous un angle plus concret et plus scientifique. En observant et explorant l’espace à l’aide de sondes spatiales numériques et de télescopes non moins numériques, ils pensent qu’ils finiront bien par trouver des planètes offrant des conditions favorables à la vie.  Selon Yves Sillard, ancien directeur général du CNES, l’existence de telles planètes est certaine, et surtout étant donné l’âge estimé de l’univers. Celui-ci déclare : « L’existence de civilisations très avancées, car très antérieures à la nôtre, est quasi certaine, il ne nous manque plus qu’à établir le contact. Qui ne s’en doute pas aujourd’hui ?» Fin de citation. Concernant un éventuel risque de conflit possible avec les extra-terrestres, nous vous conseillons encore la revue Nexus n° 48 de janvier 2007 page 12 : «Ils veulent nous entraîner dans une guerre des étoiles », article de Steven Mac Greer, déjà cité. Nous lisons :   « Tout comme les Aztèques apercevant les bateaux de l’Espagnol Cortes n’ont tout d’abord rien vu, subjugués par ce qu’ils ne pouvaient concevoir, le phénomène OVNI et l’idée d’une présence extra-terrestre bouleverse notre réalité au point de provoquer une cécité consensuelle à l’égard d’évènements qui nous concernent pourtant de façon cruciale. Ainsi, malgré une documentation riche de six décennies, aucune explication satisfaisante n’a été clairement et officiellement annoncée. La question de l’intelligence extra-terrestre représente de tels enjeux multiples qu’elle pousse les dirigeants de la planète à entretenir un écran protecteur de fumée médiatique, pendant que les protagonistes ménagent ou exploitent l’ignorance de la masse. Mais, aujourd’hui, les témoignages de membres d’agences américaines nous apportent des pièces essentielles du puzzle, qui se reconstitue. Ce que nous devons comprendre en priorité, en tant que citoyens planétaires, c’est qu’un risque de guerre cosmique provoqué par nos dirigeants fous n’est pas du tout exclu. Pour que les armes soient installées dans l’espace, il faut créer un climat psychologique de crainte de tout ce qui est extranéen, afin de pouvoir un jour, lorsque les bénéficiaires des milliards de dollars du complexe militaro-industriel auront jugé les conditions requises, déclarer officiellement que le monde doit s’unir pour « frapper l’engeance extra-terrestre ». Fin de citation. Ce ne sont donc pas les gouvernements qui empêchent la divulgation dans l’opinion du secret autour des OVNI, mais

    un méta groupe transnational mafieux
    , sorte de gouvernement secret, d’une puissance politique, technologique et financière impressionnante.

    C’est ce que développe dans son article Steven Mac Greer, qui se bat depuis des décennies pour faire éclater la vérité et préparer l’humanité à un contact pacifique avec les civilisations extranéennes. Steven Mac Greer dénonce un plan de simulacre d’attaque extra-terrestre destiné à convaincre les terriens de s’en remettre à Big Brother et à son complexe militaro-industriel. Une sorte de 11 septembre à l’échelle planétaire.

    Depuis quelques années, le phénomène OVNI n’a eu de cesse de gagner en consistance et de façon exponentielle. Au point de voir, depuis peu et partout dans le monde, une partie de nos élites les plus intelligentes prendre position en faveur d’une ouverture totale des dossiers tenus confidentiels par les états. Tout comme si nous étions dans une sorte d’urgence à préparer les populations et ses représentants à l’imminence d’un contact probable. Pour comprendre cela, je vous encourage à lire un article dans la revue Nexus n° 59 de décembre 2008 page 34. Vous y trouverez un article du contre-amiral français Gilles Pinon. Entré à l’Ecole Navale en 1962, Gilles Pinon est resté au service de la Marine Nationale pendant 36 ans. Il a consacré l’essentiel de sa carrière à la lutte anti-sous-marine et à l’expérimentation du matériel naval. Il est bien évident que la présence permanente de ses collègues des services secrets lui a été très utile dans son travail actuel sur le phénomène OVNI. Dans cet article appelé « Le risque « ethnocidaire », nous apprenons que de grandes figures de la recherche scientifique française se sont regroupées autour du contre-amiral Gilles Pinon, afin de signer une lettre ouverte au Président de la République Française. Son objet est de demander que soit menée, en vertu du principe de précaution et en application d’une méthode éducative empruntée aux états-majors, une étude exhaustive du phénomène OVNI. Dans les divers conseils de précaution à destination du chef de l’état, nous noterons en particulier ceci :
    « Il appartiendra prochainement au Chef de l’état de décider de l’information nécessaire à porter à la connaissance de l’opinion publique concernant le phénomène OVNI. A notre avis, cette information devrait être rassurante, objective, contrôlée et graduée ». Fin de citation.
    L’une des questions posée par la revue Nexus au contre-amiral Pinon, est celle-ci : « Quel enseignement peut-on tirer, selon vous, de la somme d’informations déjà disponibles ?
    Le phénomène ne présente t’il pas un danger pour la société humaine ? ». Réponse du contre-amiral Pinon : « pourquoi le phénomène adopte-t-il d’une façon constante un comportement discret, furtif et brouillé ? Parce qu’il entend nous préserver du danger ethnocidaire, plausible mais non certain, qui résulterait d’un contact brutal, accidentel ou délibéré, auquel nous ne serions pas préparés. L’ethnocide n’est aucunement une catastrophe matérielle. C’est la destruction de l’identité culturelle, soit à la suite d’un choc culturel violent faisant douter une civilisation de sa capacité à maîtriser son avenir, soit aussi par la substitution de sa culture par une autre non immédiatement assimilable. La meilleure façon de se prémunir d’un tel danger, aux conséquences imprévisibles, c’est d’en faire prendre progressivement conscience aux citoyens, et en toute sérénité. De là, la nécessité de l’implication de l’Etat ». Fin de citation.

    Et pourtant Hitler déjà avait des projets extra-terrestres
    Il est, maintenant, bien connu de tous ceux qui ne se limitent pas à l’histoire officielle, que le IIÈme Reich d’Adolf Hitler avait déjà entrepris des recherches très avancées dans le domaine de l’anti-gravité et de ce qui est appelé communément les soucoupes volantes. Vous trouverez dans la revue Nexus n° 62 de juin 2009 un article très détaillé du journaliste Igor Witkowski. Il est né à Varsovie en 1963. Il est journaliste, historien militaire, ancien éditeur en chef de deux magazines militaires et auteur de nombreux livres consacrés pour la plupart à l’histoire du IIÈme Reich et à la technologie avionique. Le titre de l’article est : << La technologie secrète du IIÈme Reich >>. Que dit-il ? Réalisés en grand secret durant la dernière guerre, des progrès technologiques obtenus par les nazis étaient fondés sur une nouvelle physique impliquant la maîtrise de la gravité. Ils ont ainsi développés leur propre monde obscur de la recherche dont même les dirigeants de l’état ignoraient tout, sauf Hitler lui-même. Il était essentiel que le Reich mette au point un système de propulsion basé sur une nouvelle physique. C’était la seule chose dans les années 40, susceptible de changer le cours de la guerre. Selon Igor Wikowski, l’anneau d’essai était situé près de Ludwikowice, en Pologne. Ce site, dont il reste des ruines encore bien conservées, aurait servi de test au système de propulsion par anti-gravité nommé « la cloche ». Ce système était élaboré par des scientifiques et des techniciens ainsi que par un Kommando de prisonniers du camp de  Gross-Rosen. Après la fin de la guerre, l’ensemble de ces ingénieurs et techniciens trouvèrent immédiatement un emploi aux USA, à la suite de l’ingénieur en chef Von Braun qui fut inclus dans une équipe américaine pour élaborer la première bombe atomique. En politique rien ne se perd.

    La France n’est pas en reste dans le processus de révélation du phénomène OVNI.
    En mai 2009, donc récemment, un dossier public de 40 pages intitulé : « Incursions inconnues dans les espaces aériens du monde entier » a été concocté par la commission technique de l’Association Aéronautique et Astronomique de France (AAAF) qui réunit la fine fleur de l’ingénierie française aérospatiale et militaire, très concernée par les questions de défense aérienne. Ce joli « pavé dans la mare » est destiné à permettre une évaluation rapide d’une situation mal connue du public en général, ainsi que de très nombreux responsables politiques français. Ce dossier s’appuie sur des documents datés de 1946 à 1964 pour la plupart américains. Les USA étaient le seul pays où un historien puisse obtenir, contre l’avis des autorités militaires, un document encore classé secret-défense et ce en application de la loi Freedom of Information and Privacy Act du 4 juillet 1975. Cette loi, peu connue du public, permet au simple citoyen l’accès aux archives de son pays ainsi qu’aux dossiers que l’Administration puisse détenir sur lui-même. Rien de tel n’existe, à notre connaissance, ailleurs dans le monde. En plus de traductions, les notes d’analyse très détaillée de la AAAF font ressortir clairement que les responsables militaires et du renseignement américain, non seulement connaissaient parfaitement la nature réelle et non fictive des objets volants, mais s’inquiétaient sérieusement de son lien récurrent avec les programmes nationaux du nucléaire. Le commentaire le plus intéressant qui résume bien l’intérêt de ce dossier est le suivant :

    « Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, des engins inconnus, mais bien matériels se déplacent sans aucun contrôle dans nos espaces aériens. Ils utilisent une technologie totalement inconnue à ce jour, mais le plus souvent identifiable quand elle est détectée par nos radars. Les gouvernements des USA, de l’URSS, de la Grande-Bretagne et de la France sont tous au courant de cette situation qu’ils s’avèrent, eux-aussi, incapables de maîtriser ».

    Ce dossier peut être consulté sur le site Internet : http://www.aaafasso. Une synthèse de ce dossier figure aussi dans le livre du journaliste J.G. Greslé, membre de l’AAAF. Le titre du livre, édité aux éditions Dervy en 2004, est : « Documents interdits ».

    Le congrès international d’Ufologie de Barcelone en Juillet 2009
    J’ai été très surpris par le choc qu’a constitué le congrès international d’Ufologie de Barcelone en juillet 2009. Devant 2000 congressistes médusés, un ancien gradé de l’armée américaine a témoigné personnellement, avec moult détails, de sa mission sur Mars pour le compte de la NASA dans les années 90 à 2000. Il y a travaillé à l’établissement d’une cité qui sert de base refuge pour une élite planétaire en cas de conflit nucléaire grave. Selon lui, la vie sur cette planète est installée depuis très longtemps dans sa partie intérieure. Il y a trouvé des êtres de différentes races, y compris d’anciens Terriens transférés, comme lui, depuis très longtemps. Selon lui, la technologie sur cette planète est très en avance comparée à la nôtre. Après l’exposé de ces dernières informations et de ces documents parmi tant d’autres, à quoi devrait-on se préparer ?

    Le rapport français COMETA
    La réponse, pour la France, existe aujourd’hui dans le document officiel « Rapport COMETA : les OVNI et la défense ». Vous trouverez ce document sur les trois sites Internet :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport COMETA
    http://www.cnes-geipan.fr/documents/Cometa.pdf
    http://voltair.free.fr/CC/1-edit10a.htm
    Dans ce document, la préface du Général Norlain, ancien directeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale, nous dit ceci : « le rapport KOMETA est un document officiel français, remis en 1999, à Jacques Chirac, président, et Lionel Jospin, Premier Ministre. Il traite du phénomène sensible appelé OVNI. Il a été rédigé par l’Association Française COMETA pour sensibiliser les pouvoirs publics français aux présences OVNI. Les conclusions de ce rapport sont très claires :
     
    « Considérant tout ce que nous avons observé sur le phénomène OVNI depuis 1947, nous concluons par l’affirmative au sujet de la réalité physique d’objets volants totalement inconnus et provenant de civilisations très avancées comparativement à la nôtre ».

    Ce rapport précise qu’au vu des prouesses en vol que manifestent les engins OVNI, une seule hypothèse rend suffisamment compte des faits, c’est celle de visiteurs extra-terrestres pacifiques. Les motivations de ces visiteurs restent inconnues, mais doivent faire l’objet d’indispensables spéculations et de mise au point de scenarios prospectifs. L’hypothèse extra-terrestre est de loin la meilleure hypothèse scientifique possible, et elle est très lourde de conséquences dans de nombreux domaines. Ce rapport officiel prend donc position en faveur d’une meilleure étude scientifique du phénomène et, en particulier dans la recherche d’une communication officielle avec ces visiteurs de l’espace. »

    La chaine TV Direct 8, le 22 Mai 2009
    Je veux partager avec vous maintenant cet évènement sociologique et politique saisi au hasard de mon zapping télévisé. J’ai vu une émission sur la chaîne Direct 8 le vendredi 22 mai 2009 à 22 h 30. Le sujet traité abordait la question de l’ufologie. Cette émission discrète et sans tapage demeure, selon moi, un véritable évènement politique national. La conclusion de cette émission fut une autre lettre publique, envoyée au Chef de l’état, Nikola Sarkozy, et provenant de spécialistes scientifiques français et hauts fonctionnaires à la retraite. Cette lettre demande à notre Président de pendre rapidement ses responsabilités vis-à-vis du pays. Qui étaient présents sur le plateau de cette émission ? Des cadres supérieurs du service public et un jeune ingénieur dynamique venant tout juste de créer une association d’ufologistes français. Ces notables avaient fait carrière au CNRS ou dans l’Armée de l’Air ou était, pour l’un, journaliste d’investigation, et il y avait même un ex amiral. Ils avaient tous, à titre privé, depuis longtemps, participé à des observations du phénomène OVNI sur le territoire national. L’un d’eux, pilote d’avion Mirage, a même été le commandant d’une patrouille de surveillance militaire nocturne. Il a donc chassé très officiellement des OVNI dans un cadre secret-défense. Voici ici un bref résumé de leurs déclarations :

    1° Concernant leurs hiérarchies respectives, celles-ci les ont en général toujours entravés de diverses façons, plus ou moins agressives et voilées, afin qu’ils ne fassent jamais de publicité de ce qu’ils découvraient. Ceci les a stimulés à se cacher et à s’organiser en associations secrètes. Ce sont donc de vrais français.

    2° Concernant les organismes publics, l’état français, selon eux, a mis en place depuis de nombreuses années, des organismes publics, non pas pour instruire les phénomènes OVNI, mais pour au contraire les stocker dans des voies de garage, ayant pour but d’égarer les curieux, voire de les repérer, plutôt que d’établir la vérité sur un phénomène aussi massif (voir le poids en kg des rapports de la Gendarmerie). Cette matière très lourde ne fait l’objet d’aucune exploitation officielle parce que l’état n’a plus du tout besoin de témoignages, car il en sait assez. Pour brouiller encore plus les pistes, selon ces ufologues du plateau TV, tous les états du G8, sauf peut-être le Canada et le Japon, se livrent tous à une désinformation massive en fabriquant des faux, qui ne résistent pas d’ailleurs à l’analyse des spécialistes.

    3° Il y a une concertation à ce sujet entre tous les états du G20. Selon les participants de l’émission, ce sont les pays non alignés hors le G20 qui apportent le plus d’informations crédibles sur le sujet OVNI, alors qu’ils ne possèdent que de très petits moyens financiers, tels la Norvège, le Brésil et l’Australie.

    4° Sur le plan scientifique, à force de faire des études privées, ces passionnés d’ufologie, en relation avec des collèges d’autres pays, ont la preuve directe que les technologies et matériaux prélevés ne peuvent pas être de technologie terrestre et présentent des caractéristiques que nous ne pourrions atteindre que dans des centaines d’années au mieux et en maîtrisant parfaitement la physique quantique, ce qui est loin d’être encore le cas, même pour les pays les plus développés.En résumé nos voisins cosmiques ont sur nous une avance technologique énorme.

    5° L’industrie militaire des pays du G8 profite de la technologie capturée sur les vaisseaux OVNI. Selon les participants de l’émission, les militaires français de haut rang savent tous que les grands pays industrialisés utilisent à leur profit les matériels capturés. Depuis de très nombreuses années, ils développent ainsi un armement secret reléguant la bombe atomique au musée. Telle est la technologie HAARP, entre autre exemple. H.A.A.R.P. est un système à ultra-sons, utilisé à très hautes fréquences atmosphériques et associé à d’autres types d’armes utilisant l’anti-gravitation. C’est le cas du fameux bouclier des étoiles, inauguré par Ronald Reagan, qui est à usage de la défense extérieure de la planète et non pas, comme nous le croyons, pour la seule défense de l’OTAN.

    6° Quelle terrible motivation justifierait un aussi gigantesque secret planétaire ? Les associations d’ufologues, qui ont des relations internationales privées, viennent tout juste de comprendre la terrible motivation commune à tous les gouvernements du G8. Elle est celle-ci : S’opposer militairement avec des moyens adéquats à toute intervention extra-terrestre, même pacifique. Il est à noter que, si c’est la vérité, cette décision ne présente pas du tout un caractère démocratique. Cette terrible vérité transparait à travers les confidences en privé de hauts responsables qui pensent que si le secret absolu était bien compréhensible et obligatoire durant la guerre froide, il présente aujourd’hui un risque d’explosion médiatique très dangereux. L’un des participants à l’émission a même dit : << Une information accidentelle et anarchique, non maîtrisée, déboucherait sur des désordres sociaux inimaginables. Il faut demander maintenant aux dirigeants de commencer à le faire de façon progressive >>. Fin de citation.

    Voici le contenu de la lettre publique adressée au Président Sarkozy de la part de ce collectif de chercheurs et hauts fonctionnaires :

    << Monsieur le Président de la République>>
    Pouvez-vous tenir encore secret plus longtemps la réalité de civilisations hyper-développées visitant l’espace aérien de notre planète et cherchant à communiquer avec vous ? Nous avons bien compris et cautionné jusqu’à aujourd’hui la noble motivation des gouvernants de ne pas exposer nos cultures ancestrales fragiles aux connaissances scientifiques, sociales, médicales et religieuses de ces civilisations extra-terrestres présentant des milliers d’années d’avance sur nous. Ce mouvement naturel de rencontre entre civilisations galactiques peut-il être détourné plus longtemps, encore, au profit exclusif d'une élite dirigeante planétaire ? N'est-il pas de votre fonction, Monsieur le Président, d'apporter au pays la vérité à ce sujet, même si vous choisissiez avec sagesse de la fractionner et de la filtrer. Ne prendriez-vous pas sinon le risque majeur de la voir se répandre d'une façon incontrôlée, déformée et anarchique, entraînant ainsi le risque d’une panique incontrôlable ? Enfin les grandes difficultés communes à tous les pays aujourd'hui face à la crise de l'énergie, à la pollution, aux maladies, à l'endettement, au vieillissement Etc. ne trouveraient-elles pas dans ces rencontres une source de solutions technologiques ? La preuve semble faite maintenant que ces diverses civilisations hyper avancées ne sont absolument pas belliqueuses, mais cherchent au contraire à communiquer avec nous, avec subtilité, sagesse et maîtrise. Nous, Terriens, qui investissons aujourd'hui à grand frais dans la conquête spatiale, pouvons-nous refuser notre espace à ceux qui cherchent à venir chez nous ? Le choix politique de l'isolement sécuritaire peut-il et doit-il rester encore longtemps un si lourd secret d'état non partagé démocratiquement, si ce n'est entre les différents services secrets des nations du G8 ? >>  Fin du courrier.

    La Présidence a répondu dans l’été 2009 que ce courrier avait été transmis pour étude à Monsieur le Premier Ministre Fillon et à Monsieur Morin le Ministre de la Défense. Une réponse circonstanciée y sera apportée au moment le plus opportun. En ce qui me concerne, je pense que la balle est dans le camp du réseau dormant des innombrables associations françaises privées qui vont se réveiller tôt ou tard, en réalisant que c'est bel et bien notre quotidien personnel proche qui est là en question. Je pense que la France, le pays originaire des droits de l'Homme, a un rôle majeur à jouer dans cette annonce mondiale.

    La neutralité bienveillante des peuples de l’espace extérieur et de la Terre creuse
    Ceci dit, une question centrale se pose au sujet du phénomène OVNI et compte tenu de ce que nous connaissons aujourd’hui : les civilisations du cosmos ou d’ailleurs interviendront-elles militairement ? L’entité ADAMA, qui est un Prince du monde intra-terrestre, nous dit ceci au sujet d’une éventuelle intervention : « Habituellement, les êtres du centre de la Terre ne sont pas autorisés à intervenir dans les affaires des peuples de la surface, ni à interférer avec leur libre arbitre. Nous sommes, de même que nos frères de l’espace, membres de la grande Confédération Galactique des Planètes. Le Concile des Douze de cette Confédération se charge de prendre les décisions quant à d’éventuelles interventions à la surface de cette planète. Nous n’interviendrons donc qu’à la suite de leur requête et avec leur pleine autorisation. Cela ne veut pas dire pour autant que nous ne sommes jamais intervenus, d’une manière ou d’une autre, mais vous devez comprendre que d’ici la fin de cette « grande expérience » sur la planète Terre, il n’est pas opportun pour nous de nous mêler des choix issus du libre arbitre de l’humanité. Nous n’avons pas empêché l’engloutissement de deux continents majeurs sur ce globe, ni les guerres atroces et les ravages que vos grands dirigeants ont choisi de provoquer. L’intervention divine que la planète connaîtra cependant bientôt a effectivement été décrétée par l’administration galactique de la Confédération. De ce fait, une infinité de créatures extra-terrestres, en provenance de milliers de systèmes solaires, vos frères intercosmiques qui vous aiment tant, sont aujourd’hui des millions et même des milliards à se préparer pour aider cette Terre et ses habitants dans sa grande transformation. Parmi ces civilisations extra-terrestres, sont présents les Arcturiens, les Pléiadiens, les Andromédans, les Siriens, les Vénusiens, les Sociétés d’Alpha du Centaure, les Nibiruans et les Orioniens, et tant d’autres. Ces fraternités de l’espace, membres de la Confédération Galactique des Planètes, que tant parmi vous espèrent retrouver, sont des membres de votre famille spirituelle qui participeront à vos « identités futures ». Ils ont souvent, par le passé, empêché que la Terre n’essuie des catastrophes cosmiques qui auraient terriblement endommagé son corps.
    A votre insu, et à maintes reprises, votre planète a été protégée, comme vous-mêmes aussi, de graves invasions par des races terrifiantes de l’espace qui n’ont pas encore adopté l’Amour inconditionnel et une authentique Fraternité.
    Les Arcturiens, les Siriens, les Pléiadiens et beaucoup d’autres furent vos plus précieux alliés et défenseurs cosmiques. Des millions d’années durant de la vie planétaire, ils ont veillé sur vous de mille manières que vous ne pouvez mentalement concevoir. Ils sont encore là aujourd’hui à vos côtés, de plus en plus nombreux, afin de vous accompagner et de stabiliser votre planète tout au long des bouleversements et des changements qu’elle commence à connaître depuis quelques années.» Fin de citation
    Après avoir lu ces lignes, le lecteur pourra comprendre qu’il y a une partie de la population, qui n’est peut-être pas majoritaire, pour qui les super-civilisations extra-terrestres sont une réalité. Il y en a même qui pensent, et je suis de cela, que nous constituons pour le système solaire et pour l’univers des sortes de cancres cosmiques. Nous savons aussi d’expérience que, derrière les cancres, se cachent souvent des autodidactes et les plus grands génies de nos civilisations. Si vous voulez comprendre cela, je vous encourage à lire le livre de Steven Mac Greer « Révélations, vérités cachées et connaissances interdites ». Mac Greer montre que l’humanité est à la croisée des chemins. Je le cite :
    « Soit nous continuons à détruire la terre et ses habitants à travers l’ignorance, la guerre et les conflits, soit nous choisissons d’atteindre un stade de réalisation spirituelle et de maturité sociale en reconnaissant notre unité avec tout et tous ».
    L’auteur a vécu à l’âge de 18 ans une NDE (Near Death Experience ou Expérience au seuil de la mort) qui lui a permis de comprendre qu’il n’y a qu’un seul peuple relié dans l’univers même s’il existe des milliers de races et que nous sommes une partie seulement de ce peuple, alors que nous avons été mis criminellement en quarantaine.
    En chacun de nous, brille l’énergie d’un seul et unique Etre Conscient. Les êtres venant de civilisations plus avancées que la Terre vivent dans la compassion et dans la paix parce qu’ils ont réalisé cette Unité universelle de tous les êtres.
    Chaque individu est comme un hologramme de toute la création. Le Dr Greer explique ceci :
    << Si vous avez la possibilité d’expérimenter cet état de conscience où temps et matière sont transcendés, vous pouvez rencontrer quelqu’un d’une autre culture de la Terre ou une personne d’une planète différente. Plutôt que de les voir comme « autres », vous les voyez comme « mêmes ». C’est un concept très importante car la conscience de l ‘‘ ‘altérité hostile ‘‘ prend sa source dans l’ignorance. >> Fin de citation.

    Le projet   ‘‘ Divulgation ‘‘  de l’américain Steven Mac Greer,
    Ayant eu de nombreux contacts lui-même avec des OVNI et leurs occupants, Mac Greer découvrit qu’un obscure groupe mafieux avait, depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, créé un véritable complot pour faire croire que les civilisations extra-planétaires constituaient une menace pour la Terre. Il s’aperçut que ce groupe avait infiltré toutes les associations ufologiques et utilisait des technologies de manipulation pour menacer les habitants de la planète et leur faire garder le silence. Manipulés par ce groupe mafieux, presque tous les films d’Hollywood présentent des extra-terrestres hyper dangereux. Mac Greer lança alors le projet ‘‘ Disclosure ‘‘ ou projet
    ‘‘ Divulgation».  pour que la vérité éclate au grand jour. ( www.disclosureproject.org)
    Il obtînt des témoignages de centaines de militaires et de chercheurs. L’un des membres du Congrès américain lui a dit :
    << Vous savez, ce sont d’autres gens qui mènent réellement la danse. Ils sont totalement dans l’Ombre, exactement comme vous le décrivez. Et nous-mêmes, les membres du Congrès, ne sommes qu’une façade >>.
    Pour Mac Greer, les grands médias de tous les pays sont totalement infiltrés et financés pour se taire. Il affirme à ce sujet :
    « Ce commando de l’Ombre a horizontalement et verticalement intégré tous les grands empires médiatiques, sur tous les continents, dans le Lobby Industriel Occulte et Transnational qui maintient le secret. Cela fait maintenant des décennies que les freins et contrepoids qu’avaient prévus les pères fondateurs de l’Amérique n’existent plus. C’est maintenant le loup lui-même qui garde la bergerie. » Fin de citation.
    Greer dit encore : « Cela fait maintenant à peu près quinze ans que j’épluche ce type d’informations, et j’ai aujourd’hui une idée très claire de l’identité de ces individus de l’Ombre, de la façon dont tout cela est structuré et de tout leur projet. Pour garantir la désinformation, plus de 100 milliards de dollars partent chaque année dans des budgets opaques et complètement illégaux.
    Ceux qui mènent ces projets misent sur notre ignorance et notre passivité collective. La plupart des gens qui travaillent au Pentagone, à la Maison Blanche, à la CIA et même à l’ONU et à l’OTAN, ne savent rien de tout cela. Ils ne sont que des rouages, les fonctionnaires d’une machine et les victimes de leur propre ignorance. » Fin de citation.
    Pour Mac Greer, les peuples extra-terrestres évolués ne cessent d’intervenir pour limiter les dégâts de la folie humaine terrestre. Les civilisations extra-terrestres qui observent notre évolution depuis tant d’années ne laisseront pas une unique génération perverse détruire une biosphère qui se développe depuis des millions d’années. La Terre est soumise à une sorte de quarantaine cosmique. On sait que nous ne sommes pas encore assez évolués d’un point de vue technologique, social et spirituel pour aller dans l’espace et nos ailes sont, pour l’instant, comme rognées. La clé qui nous permettra d’être les bienvenus dans le cosmos n’est autre que la paix et l’ouverture de notre conscience, individuelle et collective.
    Pour l’univers, une civilisation aussi violente et raciste que la nôtre ne peut évidemment pas entrer dans la cour cosmique des civilisations extra-terrestres.

    Le témoignage d’un chamane sur la planète Vénus, ses habitants et leur civilisation.
    Willaru Huayta est un chaman indien du Pérou. Il vit en union spirituelle avec les Maîtres de sa lignée solaire et participe activement aux différents rassemblements et réunions des leaders  Incas, Aztèques, Mayas et Indiens d'Amérique du Nord. Il est en contact avec certaines civilisations extraterrestres. Voici son fascinant témoignage sur Vénus et la société vénusienne :
    << Ceux qui croient que la vie n'existe pas sur Vénus se trompent lourdement. Ils ne savent pas ou n’acceptent pas l’idée que la vie puisse exister dans une autre dimension que la nôtre, c'est-à-dire dans une bande de fréquences à laquelle n’ont pas accès nos sondes spatiales, puisque ces instruments de troisième dimension ont été étudiés et adaptés uniquement pour les campagnes de mesures de troisième dimension. Affirmer que la vie est impossible sur une planète sous prétexte que l’on n’y a découvert aucune trace d’eau physique est un aveu de misérabilisme scientifique. Certains chercheurs de la N.A.S.A. et de l’agence spatiale russe détiennent du reste de nombreux documents sur les bases E.T. de la Lune, de Mars, de Jupiter et de Saturne. Après avoir passé le plan astral, je suis arrivé dans une sorte de port galactique. De nombreux vaisseaux vénusiens se trouvaient là, comme arrimés de l'océan cosmique. Sur Vénus, tout est très, très vivant, délicieusement vivant, d'une vibration brillante. Le corps spirituel s’y sent vraiment bien. C'est comme "être à la maison". Les êtres que j’ai vus et que j’appelle les "Marins Célestes", sont tous jeunes car ils ont un corps immortel, bien que physique comme le nôtre. L’étonnante longévité des Vénusiens, plusieurs centaines de nos années, peut laisser penser qu’ils sont immortels, bien qu’ils ne le soient pas en réalité. Ils se réincarnent comme nous, mais contrairement à nous, leur cycle mort-renaissance ne s’accomplit pas dans la souffrance. Avant de "passer", ils ont la possibilité de choisir leur future famille d’accueil, lorsqu’ils reviendront en tant que "nouveau-nés". Plus extraordinaire encore, avant de quitter leur plan d’existence (la cinquième densité), il leur arrive de "déménager" eux-mêmes leurs outils de travail chez leurs futurs parents, afin de pouvoir reprendre immédiatement leurs activités spirituelles, scientifiques ou artistiques dès leur retour sur Vénus. Ils ont une apparence humaine d’environ 22 ans, portent des combinaisons blanches et sont entourés d'une sorte de cape d'énergie bleue. A leur contact, je me suis senti dans un état étrange, un peu comme un singe en train de savourer sa première banane, et mon corps émotionnel est devenu difficile à contrôler. Mais les Vénusiens connaissent nos émotions terrestres et ils ont compris mon état. Voici ce qu’ils m’ont expliqué à propos de leurs institutions.
    Le gouvernement vénusien : En réalité, il n'y a pas de gouvernement. Il n'y a pas de palaces présidentiels, ni de bâtiments comme la Maison Blanche, ni d’ambassades, ni de ministères, rien de tout cela. Ils n'ont pas de Président. Chacun est son propre gouvernement. Il n'existe pas de pays séparés. La planète Vénus forme un seul pays. Il n'y a pas de passeports, de drapeaux séparés, de nationalités séparées, de frontières. Ils n'ont pas de tribunaux car ils sont à la fois leurs propres juges, et leurs propres avocats. Il n'existe pas de système monétaire non plus. Ils ont libéré leur conscience de tout cela. Ils œuvrent pour le Grand Esprit Père (la Tête), et le Grand Esprit Mère (le Cœur). Où qu'ils aillent, ils sont chez eux. Il n'y a pas de divisions. Chacun participe à la protection de sa planète. Il n'existe pas de cour de justice, car il n'y a pas d'ego. Là où il y a de l'ego, il y a du karma. Et s'il y a du karma, il y a des policiers, des juges et des prisons. Les Vénusiens n'ont pas d'armements comme les nôtres. Les armes sont nées de la peur, et la peur provient de l'ego. Ils se sont débarrassés de l'ego depuis des éons. Les habitants de la Terre pensent que le communisme parfait n'existe pas. Sur Vénus, ils disent : "Pour avoir le communisme parfait, vous devez simplement dépasser l'ego". Ils n'ont pas besoin de partis politiques pour diriger leur existence. Leur seul et unique maître est leur propre conscience. Chacun sur Vénus est maître de lui-même et entièrement libre de ses choix. Chacun est riche spirituellement. C'est seulement grâce à cette sublimation de l'ego qu'ils ont pu bâtir une société parfaite. Les Vénusiens ont une intelligence exceptionnelle, car leur cerveau est directement relié à la matrice cosmique. C’est pourquoi ils sont bien plus sages que nous, disposent de pouvoirs bien plus grands que les nôtres et sont illuminés d'une vibration bien plus élevée que la nôtre. En transmutant leur ego, ils ont acquis une aura aux couleurs de l'Amour pur. Ce sont de véritables alchimistes. Maîtriser l’alchimie confère de nombreux privilèges. Leur énergie est de nature électromagnétique, comme nous.
    Ils ont un contrôle total sur leurs corps vital, astral, mental, causal, et physique. Ce sont des humains comme nous mais ils sont surévolués avec des facultés et des pouvoirs que nous possédons, mais sommes encore loin d’avoir libérer.
     On pourrait dire de Vénus que c’est le royaume des surhommes. Ils ont conservé comme nous en eux une partie de leur héritage animal, mais il y a une différence majeure avec nous, c’est qu’ils l’ont sublimé et sont désormais des hommes accomplis.
    La religion vénusienne : C'est la Lumière de la Vie, du Christ Cosmique Universel. Ils voient la Lumière partout, dans le Dieu Père/Mère comme dans l'énergie sexuelle. Quand les hommes de Vénus regardent une femme belle, ils le font différemment de nous, sans convoitise, ni frustration. Ils ne manifestent pas la ‘‘ faim ‘‘ du manque qui est le notre tel un prisonnier dont la vie est brimée. Ils ont un respect naturel envers tous les êtres et toutes les créatures. Ce respect est basé sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie cosmique christique universelle.
    La Lumière de la Création est leur religion, comme pour nous le soleil de la plage ou la neige en montagne. Pour eux, la religion c'est le plaisir d’être uni avec l'Esprit Père/Mère dans leur temple intérieur personnel. C’est ce luxe extrême que nos autorités primitives ne voulurent pas nous accorder alors qu’eux-mêmes en étaient privés. La frustration est devenue notre statut.
    Par conséquent, ils n'ont pas besoin de rituels organisés. Leur religion s’apparente plutôt à un culte solaire et cosmique individuel. Les Vénusiens sont naturellement clairvoyants, clairaudients, et télépathes. Ils parlent donc peu, mais ils chantent. Ils ont une peau presque transparente comme celle d'un bébé.
    Ils ne gaspillent pas inutilement leur énergie sexuelle alors que leurs relations fusionnelles et physiques sont permanentes et plus intenses que nos ébats primitifs. Dans notre état atrophié cet épanouissement nous échappe. Leur société n'est régie que par 24 lois. Leur vie comporte trois phases.
    La première étape est le raffinement de l'ego dont ils gardent les racines pour ancrer leur individualité planétaire. Mentalement et émotionnellement ils se purifient régulièrement, comme nous nous lavons, jusqu’à ce que leur esprit soit illuminé et qu’il soit consacré au service de l'Esprit Père/Mère et non pas comme pour nous au seul service de l'ego et du mental individuel. Pour les vénusien l’individu est un véhicule.
    La deuxiéme étape, c'est que chaque mariage sur Vénus est alchimique vers la transmutation des sexes. Tous les mariages sont conscients et voulus. Le mariage crée le Un.
    Il n'y a pas de divorces conflictuels, mais des décisions partagées de changements. Le Un choisit de se re-diviser. Ils savent comment mettre les enfants au monde sans avoir à recourir à des relations sexuelles. L’acte sexuel qui est fréquent sur Vénus est une relation consacrée exclusivement à l’échange d’énergie sacrée cosmique.
    La troisième étape, est celle qui mène au Service universel et à l'Amour inconditionnel. Il représente la démarche vers les états supérieurs de conscience et l’éthérisation de leur corps vénusien.
    L'humanité vénusienne a franchi ces trois étapes petit à petit, jusqu'à ce que toute la société soit au même niveau. Les Vénusiens appartiennent au groupe ethnique des Nors qui évoluent librement dans la cinquième dimension. Vénus est l’une de leurs bases, mais ils sont également présents dans différentes régions habitées de notre galaxie et des galaxies proches. Une grande partie des Nors vivent aujourd’hui à bord d’immenses vaisseaux-mères et n’ont aucun lien ni attache particuliers avec une planète ou exoplanète spécifique. Ils constituent une réserve de forces conscientes pour l’univers. C’est depuis leurs bases que nous recevons l’aide psychique actuelle.
    La médecine vénusienne Chaque habitant de Vénus est un "homme ou femme-médecine". Ils arrivent à soigner leur planète en marchant, en pensant, en visualisant et en respirant. Chacun est un Maître chaman créateur d’harmonie, car les vénusiens maîtrisent à la fois leurs différents corps et leurs énergies. Ils sont très humbles et simples. Ils disent volontiers : << Mon Père est Celui qui sait, je Le sers. Je ne suis qu’un serviteur de mon Dieu Père/Mère. >> Ils ne connaissent pas la fierté, ni l’orgueil égotique et n'ont pas besoin d'étaler leurs connaissances. Il n'y a pas d'universités telles que les nôtres. Ils disent que les universités de la Terre sont destinées à faire concourir des étudiants, comme des chevaux, dans un processus de compétition mondiale au profit égoïste de l’élite régnante. Ils disent que toute l’énergie mentale planétaire a été très habilement détournée vers elle et ses œuvres avec la complicité inconsciente et forcée des habitants. Ils disent que les médecins de la Terre ne savent pas comment guérir, mais comment distribuer les produits des laboratoires qui sont à but lucratif. Les Vénusiens n'ont pas besoin eux d’acheter des connaissances médicales, car ils ont la science médicale en eux. C’est celle de leur esprit. Ils savent guérir intuitivement leurs maladies par des gestes naturels et personnalisés. Il n’y a donc pas besoin de cliniques, ni d'hôpitaux sur Vénus. Il n'y a pas non plus de contamination, ni de pollution car ils n'utilisent aucun de nos combustibles fossiles. Leur production d’énergie est naturelle et sans coût. Ils captent l’énergie cosmique libre telle que l’a découverte, chez nous, Tesla dont les brevets sont au service des armées. Leur industrie performante n’est pas polluante. Ils ont comme nous le besoin de s’alimenter. Ils utilisent quatre sortes d’aliments qui sont les fruits et légumes, l’eau, l'air, et l’énergie solaire.
    La famille vénusienne et le contrôle des naissances : Les Vénusiens connaissent tous les degrés de l’Amour ; ils n'ont pas besoin de prendre la pilule ni d'utiliser des préservatifs. Ils savent comment faire l'amour d'une façon harmonieuse selon la voie sacrée que connaissent toutes les planètes, sauf la nôtre. Ils cherchent avant tout à concevoir et former des enfants spirituels. S'ils veulent un enfant physique dense, alors ils le demandent à la Mère intérieure, et l'enfant arrive. Ils le demandent au grand Maître qui a la charge de ce Rayon de la création et qui donne à l'enfant ses corps et son essence spirituelle.
    Il permet à l’esprit de l’enfant de se connecter à eux lors de la conception qui ne suit pas le même processus que pour nous. Les vénusiens ne connaissent pas l'avortement.
    La technologie vénusienne : Je leur ai demandé : <<Qu'en est-il de la technologie des habitants de la planète Terre, avec toutes leur machines, leurs ordinateurs, leurs avions etc. ?>> Un Maître m'a répondu : <<La technologie de la planète Terre est une technologie très statique et mentalement retardée. Vous pensez que vous êtes civilisés. Vous pensez que vous êtes au sommet de l’univers. On vous l’a fait croire. Lorsque des êtres vivent dans une culture raffinée et qu’ils ont suivi un processus de diverses initiations, il leur est alors donné les clefs et les secrets, pour fabriquer leurs propres vaisseaux cosmiques. Cette technologie ne peut s'apprendre que dans une culture épurée et dirigée par l’esprit de l’Un. Les voyages interplanétaires sont sacrés. C’est avec cette éthique que nous devons voyager. Chacun peut traverser l'univers, mais voyager avec une intention uniquement mentale, égotique et intellectuelle, est dangereux pour tous.
    Les vaisseaux cosmiques des Vénusiens : Ils fabriquent des vaisseaux, et ils ont un vaisseau-mère très grand, vraiment gigantesque. Ils n'ont pas d'armement à bord comme sur Terre, ni d'armes atomiques. Ce n'est pas nécessaire. Ils connaissent une autre façon de neutraliser complètement les êtres dangereux sans les détruire. C'est vraiment le royaume des surhommes. Ce sont des dieux. Ils possèdent le secret de la Science électromagnétique. La seule arme qu'ils possèdent est une sorte de petit aérosol. S'ils voulaient atterrir à New York, par exemple, d’une seule pression sur cet aérosol, ils pourraient paralyser l’activité de l'état de New York tout entier, voire deux ou trois états. Tout le trafic serait paralysé, les machines comme les humains, sans leur causer aucun dommage, sans tuer, sans bruit, sans destruction aucune.
    Ils pourraient facilement prendre le contrôle de la planète Terre à tout moment. Ils ne le font pas, car s'ils le faisaient, ils empêcheraient notre libre-arbitre de s’exercer et ils perdraient alors le bénéfice de leur sagesse.
    C'est ainsi que fonctionne la loi cosmique du libre-arbitre. Nous, nous faisons toutes sortes de guerres sur la Terre. C'est notre choix. C'est notre réalité. Nous croyons pouvoir dominer le matériel avant le spirituel. Mais ça ne marche pas comme ça. Nous devons d'abord connaître et respecter l’esprit de l’Un; alors seulement nous pourrons dominer sans danger la création matérielle. C'est en procédant ainsi que les Vénusiens peuvent dominer la nature comme le font les puissants chamans. S'ils veulent de la pluie, ils la font tomber. S'ils veulent du soleil, ils écartent les nuages. Dans un passé très lointain, leur planète fut en troisième dimension, comme la nôtre. Ils ont réussi à ascensionner harmonieusement, mais ils n’avaient certes pas étaient séquestrés par une race parasite, comme nous aujourd’hui. Maintenant, de plus en plus de gens conscients et illuminés vivent sur la Terre et ils y créent de petits morceaux de paradis qui sont alors protégés. Les vénusiens les nomment ‘‘ ambassades de Lumière».  Quand les Vénusiens viennent sur la Terre, c'est uniquement pour partager leur sagesse. Ils viennent nous donner un message, un avertissement, nous encourager et nous montrer qu'il existe d'autres voies. Il existe d'autres civilisations que celle de Vénus, plus développées encore sur le chemin spirituel. Il est très important de connaître leur vie et de comparer notre civilisation avec les autres du système solaire et même de la galaxie. Les vénusiens sont désolés de notre situation tragique mais ils se réjouissent aussi de nos progrès vers la libération. Ils savent que nous sommes très proche d'un grand contact avec eux. >> Fin de citation et du sous chapitre sur Vénus.


    Crop circles et falsification orchestrée
    Nous ne pouvons pas clore ce sous-chapitre sans signaler un phénomène étrange, celui des crop circles. Les crop circles sont des figures qui apparaissent l’été dans les champs de céréales, principalement dans le sud de l’Angleterre. On en recense maintenant aussi ailleurs dans le monde. Ils naissent généralement de nuit. Malgré de nombreux observateurs postés sur les collines, personne ne voit qui les fait, sauf quand ils sont fabriqués par des commandos spécialisés voulant prouver qu’ils sont des faux. Cette tendance récente gêne beaucoup l’observation objective du phénomène. Ce qui a été observé est un ballet de boules lumineuses qu’on a pu filmer au-dessus des champs où les figures se forment. Le dessin apparaît donc comme s’il sortait de terre, les blés se couchent et s’enchevêtrent quelquefois de façon très sophistiquée. Le temps de réalisation est toujours très rapide quand ce n’est pas un faux. Les fermiers ont la désagréable surprise de les découvrir dans leurs champs le matin. Ils sont très désemparés par le phénomène. Bien qu’aujourd’hui ils semblent renverser la situation, sur les conseils des autorités, en faisant payer un droit de visite de leurs champs. Ils oscillent entre l’intérêt, la curiosité, la résignation et l’agacement. Certains excédés se sont regroupés en associations et s’avertissent dès qu’un crop circle apparaît pour le faucher immédiatement. Le phénomène se produit depuis une trentaine d’années maintenant, il s’étend à tous les continents sans que quiconque ait pu dire ce qui se passait, ni y mettre fin. Il faut bien reconnaître qu’il y a de quoi être troublé. C’est donc un phénomène massif, constant, international, ne faisant l’objet d’aucune investigation gouvernementale. Les nouveaux commandos de faussaires sont tellement bien organisés et pas inquiétés par les autorités qu’il est légitime de penser qu’ils constituent une désinformation puissante pour masquer la réalité du phénomène, si ce n’est l’enrayer. Cependant comme toute tentative de cacher, la vérité s’en trouve encore plus soulignée. Pourquoi les agents de ces commandos dépenseraient autant d’énergie, de temps et d’argent pour élaborer de tels exploits nocturnes s’ils n’avaient une forte motivation militante et lucrative ? Quand ils ne sont pas faux tous ces dessins semblent provenir de la main du même artiste. Ils sont géants, de quelques dizaines à quelques centaines de mètres de diamètre, ils sont faits rapidement, sans bruit, sans témoin, surtout sans laisser de traces annexes, telles des traces de roues, de pas, d’outils, etc… Ils sont d’une précision parfaite. Ils présentent tous une signification symbolique très recherchée, très forte, du domaine du génie. Quelle peut bien être la motivation de tels dessins géants ? Je vous livre ici une canalisation reçue de l’archange Anaël en décembre 2009 :
    « << Les crop circles, quand ils ne sont pas des faux, sont créés par ce que vous appelleriez des Intelligences Extraterrestres, en premier chef, par les Arcturiens. Ils ont eu de très nombreuses fonctions. La première a été de créer des ondes de forme et des supports vibratoires. Une autre fonction est éducative afin d’éveiller, en vous, des fonctions informatives, au-delà des mots, liées à la forme, associées à ce que vous appelez des énergies fractales de physique quantique. Pour simplifier, nous dirons que ces dessins ont le pouvoir de susciter chez ceux qui les observent une énergie d’éveil aux dimensions supérieures. Mais il existe bien sur aussi, soyez-en certain, beaucoup de crop circles de contrefaçon, dont le but est de vous leurrer. La cause en est que la meilleure façon de désinformer, au niveau de vos autorités sombres, quels que soient les événements, est toujours d'y accoler des éléments falsifiés qui dévalorisent fortement le sujet. » Fin de canalisation


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Coco-65
    Jeudi 11 Avril 2013 à 19:11
    Merci pour ce chapitre passionnant, mais d'où viennent les "citations" d'intraterestre et d'extraterrestre. Ou avez vous récupérer de tels document ? Cordialement
    2
    VESONE Profil de VESONE
    Vendredi 12 Avril 2013 à 16:53

    Merci Coco 65 pour votre commentaire. Mes sources sont généralement indiquées en début de paragraphe. Concernant les phénomèbes OVNIS, ce sont soit des animateurs de clubs du monde des OVNIS, soit des journalistes spécialisés travaillant pour Nexus, soit des émissions TV, sur arte notamment, soit aussi des vidéos transmises par des amis qui connaissent ma faim de recherches etc...

    Concernant les "paroles" des intra et extra-terrestres elles proviennent toujours du processus de channeling que j'explore depuis les années 99/2000. C'est un outil difficile qui demande beaucoup de maîtrise. Ma technique personnelle est le croisement comparatif de différentes sources sur le même sujet. Je valide ensuite par ma pratique des arts divinatoires c'est à dire une exploration de mon subconscient.

    Il est regrettable que notre société humaine n'étudie pas ces techniques d'une façon académique.

    Cordialement 

    3
    bguy
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 17:25

    Bonjour Vésone,

    J'interviens une fois de plus mais cette fois-ci dans ce chapitre à propos du paragraphe « neutralité bienveillante des peuples de l'espace extérieur et de la terre creuse » 

     

    Tu donnes le noms de certains peuples extra terrestres et particulièrement celui de Nibiruans. Ce nom m'a interpellé par ce qui a été dit ci-dessous.

     

    En 2012 et même un peu avant tous les medias ont parlé du calendrier Maya qui annoncerait la fin du monde pour nous terriens fin décembre 2012.

     

    A cette occasion il a été annoncé qu'une planète rouge aurait été découverte appelé planète X puis Nibiru et aussi Hercolubus.

     

    Cette planète de dimension plusieurs fois celle de jupiter orbiterait périodiquement autour d'une étoile dite « noire » située à un peu moins d'une année lumière de notre soleil. Si c'est vrai il s'agirait plutôt d'une naine brune qui n'est visible qu'en infra-rouge. Nibiru alias Hercolubus aurait une orbite extrêment allongée ce qui ferait qu'elle passerait périodiquement tous les plusieurs milliers d'années proche du soleil et même à l'intérieur de l'écliptique dans l'orbite terrestre ce qui provoquerait son rapprochement de la terre à quand même quelques millions de Km mais suffisamment proche pour déclencher des effets électromagnétiques majeurs provoquant la destruction de la race humaine comme elle l'aurait fait, dixit certains sites internet, par le passé à chaque fois lors de son rapprochement au soleil.

     

    Comme on le sait malgré que beaucoup de personnes commençaient en cours d'année à se demander qu'est-ce qu'il en était réellement, arrivé fin décembre 2012 rien ne c'est passé comme chaque fois que par le passé il a été annoncé la fin du monde.

     

    Alors ces Nibiruans que sont-ils ? Proviennent-ils de cette planète hypothétique Nibiru ?

     

    Que peux-tu me dire à ce sujet ??

     

     

     

      • Jeudi 9 Juin 2016 à 07:40

        Je suis comme vous très déstabilisé par beaucoup d'annonces faites dans les années passées alors qu'elles ne se sont pas réalisées. C'est pourquoi je ne donne jamais de date dans mon blogs et mon livre. Lorsque je pose la question à mes contacts de l'autre côté du voile, ils me précisent que l'unité de mesure du temps varie pour chaque matrice de temps.

        Ce qui veut dire que chaque planète, chaque galaxie utilise des mesures différentes du temps. De plus les espaces-temps matriciels ne sont pas fixe dans leur géométrie, ils se rétractent ou se gonfle selon la période, avec l'apparence d'une méduse en mer.

        2012 a bien été marquée par une ligne de changements irréversibles mais pas en 3D. Là aussi lorsque nous parlons d'événement il n'y a pas que la date qui est impossible, selon notre calendrier, mais aussi le ou les plans dimensionnels où va se situer les événements.

        Voilà pourquoi j'ai choisi depuis longtemps de me limiter aux tendances des événements. Pour beaucoup d'entre nous c'est suffisant de comprendre dans quelles grandes directions va notre actualité.    

    4
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 20:58

      

    Merci bguy

     

    Les Niburians sont bien les habitants de la planéte des Archontes ou Annunakis. Ce sont les mêmes qui constituérent, il y a 400 000 ans, l'administration planétaire aux service de An le dieu reptilien. Aujourd'hui les Niburians se sont rendus aux forces de la Confédération Galactique afin d'éviter leur disparition et d'aider aussi à convaincre leurs correspondants terrestres d'en faire de même.

    Rappel :

    Le vaisseau des Annunakis “Nibiru” a été appelé “Planet X” par la Nasa. Ce vaisseau était en réalité une gigantesque planète morte entièrement revêtue de technologies qui avaient pour but d'emprisonner la Terre (Urantia Gaïa) de forces gravitationnelles dans lesquelles l'humanité est piégée depuis des éons (tout comme la Lune). Les forces gravitationnelles de cette planète sont un leurre que nombreux chercheurs indépendants pourront exposer dans les années à venir. Ces forces de compression gravitationnelle sont contraires à la vie; elles vous empêchent de sortir de cette matrice. Le rôle de ce vaisseau “Annunaki” était d'empêcher l'implosion de cette matrice (monde illusoire) simultanément avec le retour de Nemesis (Harsiesis/Neb-Heru), la jumelle du soleil, qui revient frôler la Terre tous les 26 000 ans.

    Le basculement du 21/12/2012 a été en partie escamoté et voilé, non pas par les Annunakis eux-même, mais par leur représentants hybrides qui défendent encore leur territoire comme le feraient des régisseurs de domaines. Une autre stratégie est en cours de développement avec des effets sous quelques trimestres seulement.

    5
    OAWOOLEA
    Mercredi 8 Juin 2016 à 20:23

    Et les ummites, c'est de la désinformation massive de la CIA ?

      • Jeudi 9 Juin 2016 à 07:46

        Je ne me suis pas beaucoup "branché" sur les ummites, même si j'ai lu avec plaisir autrefois quelques unes de leurs communications. Je réalise que les peuples habitant ou visitant notre planète sont très nombreux. Nous même ne sommes pas issus de cette planète au niveau de notre esprit, celui qui s'est incorporé en nous lors de notre naissance.  

      • Maxwell
        Mardi 26 Juillet 2016 à 22:21

        Les ummites ! Désolé de vous l'apprendre mais ces lettres ne sont pas écrites par des extraterrestres. José Luis Jordán Peña a avoué la supercherie !

      • Mercredi 27 Juillet 2016 à 10:39

        Merci pour l'info. Les aléas très nombreux de la désinformation générale font partie du scénario. Plus il y a d'infos plus aussi de contr'infos. Cette confusion générale dans notre culture rend la vision très trouble et même opaque.

        Voilà pourquoi l'élévation de nos fonctions, vers des champs vierges et unifiés, devient indispensable aux nouveaux chercheurs de vérités. Lorsqu'un immeuble s'effondre la poussière est tellement dense que c'est l'obscurité qui domine.

        Avec un peu de patience, la normalité revient. C'est une question d'années, certes. Le plus important demeure l'effondrement de l'ancien système de la gestion des énergies planétaires.   

    6
    Paradoxe
    Dimanche 28 Août 2016 à 03:13

    Bonjour

    je ne connais pas les sites que je vais donner là mais je vous propose d' y faire un tour, concernant le Paris-match et Apollo 8 ..

    http://www.artivision.fr/Apollo8enquestion.html    

    https://photo1028.wordpress.com/2012/03/04/la-photo-du-paris-match-n1028/

    (j'avais juste fait un "coup de google" pour voir ...)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :